Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
"Connais-toi toi-même".

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Discussions diverses » l'Humain dans tous ses états ! » Philosophie pour tous ! Sujet précédent :: Sujet suivant  
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Dim 12 Mai 2013 - 22:03 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

L'origine précise, l'auteur, de la maxime, du précepte, de la formule, est inconnu. On sait qu'elle figurait, avec quelques autres, dont le "E" ( Tu es. ), très proche philosophiquement, sur le fronton du temple d'Apollon à Delphes. On croit souvent qu'elle émane de Socrate, ce n'est pas le cas, il ne fait que la reprendre.

Il est parfaitement possible, c'est même indispensable, ça correspond à la mise en oeuvre pratique de la maxime, de faire ce qu'on à faire, etc, tout en ayant parallèlement un petit réflexe introspectif, déculpabilisé et déculpabilisant quant à soi, ce qu'on pense, dit, fait. Personne n'est parfait, mais avec une telle attitude on tend à se corriger, à corriger ce qui doit l'être.

Je ne suis pas moraliste. Ce terme est trop connoté : derrière plane l'ombre écrasante, culpabilisante, du monothéisme. Cette façon de faire est même contre-productive, elle fabrique ce qu'elle condamne. Les églises sont vides ? Peu importe, le terme "Salope", exemple emblématique, n'a jamais été aussi consistant, c'est le vomissement d'une âme malade, porteur de façon constitutive de toute l'histoire de sa culture. Au haut moyen âge, quant un évêque organisait un banquet il ne manquait pas de faire venir des prostituées de la ban-lieue. L'Occident judéo-chrétien se débarrasse aussi péniblement que possible de cette folie aberrante, alors que chez l'Islam, de 6 siècles plus tardif, elle est à son paroxysme. L'Islam vit ce que l'Occident a vécu il y a plusieurs siècles, avec par exemple, également emblématique, l'Inquisition.

La mise en oeuvre aussi paisible que déterminée du "Connais-toi toi-même" permet peu à peu le "E", "Tu es", les guillemets ne sont pas des fioritures : je cite le Dieu qui s'adresse à toi, yeux dans les yeux, le Grec qui se rendait à Delphes le vivait ainsi. Le but de la démarche est spirituelle, philosophique, c'est ÊTRE a priori, constitutivement, en Paix. Celle ou celui qui EST en Paix a priori, si quelque chose d'extérieur ne vient pas le contrarier, est de prime abord serein, affable, insouciant, etc.

Les derniers mots de Socrate disent en substance que la vie elle-même chez notre espèce était devenue une maladie, j'ai longtemps été de cet avis. Je ne le suis plus, je dirais plutôt, que c'est la vie qui chez notre espèce est malade, en l'occurrence de la morale monothéiste, judéo-chrétienne, chez nous.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:58; édité 1 fois
Publicité
 MessagePosté le: Dim 12 Mai 2013 - 22:03  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 06:39 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Très intéressant, ce n'est pas du luxe de se rafraichir la mémoire et de titiller notre sens de l'introspection.
Il me semble que nous sommes tous capables du pire comme du meilleur, question de circonstances et que du coup je me demande si ce " E " ce " Tu es " est possible autrement que dans et par le regard de l'Autre, qu'il s'agisse de Dieu ou du miroir qu'est l'Autre, cet " autre nous-même ".
Le " connais-toi toi-même " serait donc en premier lieu conditionné par l'altérité, d'après mon humble expérience.
En tous cas il est certain que le vie de notre espèce est malade, mais c'est du libéralisme qu'elle est malade, me semble-t-il, bien plus que de la morale religieuse.
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 10:26 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Bien vu et bien dit, l'Altérité, j'y serais venu.

Il y a d'abord toute la considération que peut avoir ces conseils du Dieu ( Du, le, les, Dieux, chez les païens, Dieu, forcément, chez les monothéismes. ). Au-dessus, quant à cette démarche à laquelle nous invitent plusieurs Dieux grecs, j'ai dit spirituelle, philosophique, mais pas religieuse. Chez les Grecs le Dieu est plus un voisin bienveillant, avec ses défauts et ses qualités, qu'un "patron" absolu et tellement parfait qu'il peut en devenir inhumain. C'est tout le secret des prouesses intellectuelles, artistiques, etc, inouïes de cette civilisation où l'émancipation du meilleur de l'homme a peu voire pas de parallèle, c'est pourquoi on parle souvent de miracle grec. Le Dieu est un ami bienveillant, un ami, ce qui n'empêche surtout pas la lucidité quant à l'ami. Les frasques des Dieux grecs sont également célèbres.

Ensuite l'Autre être humain, l'un des trois piliers de l'éthique avec l'Animal et la Nature, celle-ci à la fois comme entité en soi et lieu et ultime horizon pour soi, nous. Autre être humain que tu qualifies donc parfaitement d' "autre nous-même", c'est finalement à cause de l'identification de soi à l'autre qu'on sait au fin fond de soi si on a mal ou bien agit à l'égard de tel autre.

Il va de soi que je ne fais pas d'angélisme. Mon premier ennemi c'est moi, mes défauts, et je m'engage à les combattre. Ensuite si tel ou tel autre se comporte mal envers l'Autre et/ou l'Animal et/ou la Nature, je n'aurais aucun mal à en faire mon ennemi, et à le combattre avec les moyens adéquats.

Problème de la violence. Elle ne se justifie que dans un cas, et pas un de plus : la légitime défense, quand je fais l'objet de violence ou quand l'autre se prépare à faire preuve de violence à mon égard ou à l'égard d'autrui. Je n'ai aucun souci avec ça : oui nous vivons encore à une époque où le Soldat est encore nécessaire. Si nos garçons n'étaient pas au Mali, ça serait des otages en plus et de nouveau des bombes dans le métro parisien, etc.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:35; édité 5 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 10:38 Répondre en citant  
Message
  cekidonc93


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 102
Localisation: VAUJOURS
Emploi: Fonction territoriale
Loisirs: Associatif - Course à pied
Masculin Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

C'est courageux de relancer à cette heure sur un tel sujet. J'ajoute deux euros pour voir.
Bien se connaitre c'est déjà le moyen de s'éviter, autant que possible, des souffrances. Si je choisis ce mot " souffrances " à la place d'erreurs, c'est que ces dernières s'entendent par référence à un objectif ou une ligne de conduite. Pourtant, souffrances et erreurs sont liés par un conditionnement qu'il soit poussé doctrinalement ou plutôt résultant d'un environnement social. L'homme doit beaucoup sa survie à sa capacité à vivre en groupe. Depuis toujours, il a cherché sa place dans la tribu, la société, la cité, le village etc. Ce communautarisme viscéral lui permet aujourd'hui encore de se protéger de lui-même. Différents aspects de sa vie sont directement liés à sa maitrise des codes en vigueur.  A mon sens, un des problèmes vient de la complexité ( Voir de la futilité. ) des codes qui s'empilent sur notre humanité. Comment peut-il se mouvoir dans un système et garder un semblant de liberté ?
_________________
"Du sublime au ridicule, il n'y a qu'un pas" - Napoléon
Visiter le site web du posteur MSN
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 14:34 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

L'Isa dit : " En tous cas il est certain que le vie de notre espèce est malade, mais c'est du libéralisme qu'elle est malade, me semble-t-il, bien plus que de la morale religieuse ".

Encore une fois tu m'a précédé. T'en es à deux bons points, encore un et tu auras l'image de Sainte Thérèse de Lisieux que tu convoites tant. Mais ne sous estimes pas l'importance de la première maladie évoquée dans le reste du monde, condition féminine en premier lieu.

Le "libéralisme" ? Allons, appelons un chat un chat : la cupidité, la soif du profit, de l'argent. C'est l'autre grande maladie qui affecte le sujet humain. Elle assassine des enfants, des femmes, des hommes, elle détruit des écosystèmes entiers, avec flore et faune, est la cause directe de la disparition d'espèces, de pollutions qui donnent le vertige, elle asservit des milliards d'êtres humains, en fait elle asservit l'humanité, l'animal, et porte des atteintes souvent irrémédiables à la nature. La liste des maux qu'elle génère est sans fin. En atteignant les trois piliers reconnus philosophiquement de l'éthique, elle s'est faite ennemie de la vie toute entière.

L'une des très grande force du libéralisme économique est la dilution de la responsabilité, de la culpabilité. Laetitia et moi, somme toute, ne savons ce que notre banque fait avec l'argent de notre livret. L'immense majorité des actionnaires ne veulent surtout pas savoir ce que font les entreprises pour satisfaire leur soif de dividendes. Ceux qui ont les moyens ont un portefeuille qu'ils font gérer par autrui, leur banque, voire des spécialistes. Pas de sang sur les mains, pas de pétrole dans la pelouse, ne surtout pas troubler le sommeil. Avec la morale, c'est effectivement l'autre souci, défi, majeurs.

José a dit : " Différents aspects de sa vie sont directement liés à sa maitrise des codes en vigueur.  A mon sens, un des problèmes vient de la complexité ( Voir de la futilité. ) des codes qui s'empilent sur notre humanité. Comment peut-il se mouvoir dans un système et garder un semblant de liberté ? "

A titre personnel, je ne me sens pas trop contraint, même s'il est avéré que la France figure parmi les champions incontestés du règlement, du décret, des lois, des arrêtés, etc, etc. Nos différents codes regorgent de "pépites".
Parfois, la liberté ça se prend et/ou on décide de passer outre certains codes. Je crois qu'on l'a tous fait. Peux-tu illustrer ton propos ?
 
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 13:24; édité 2 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 17:13 Répondre en citant  
Message
  Bissa


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2010
Messages: 735
situation virtuelle: Mi temps interminabl
Localisation: En haut ou en bas...
Emploi: Technitien
Loisirs: "Exploration" escalade Contrepèterie
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
grade: Mangeur de pierres

        "Et tu connaitras les dieux"

Marrant que tu te lances dans cette réflexion politico-religio-civilisationiste, au moment où je viens de passer deux jours à taffer sur un meeting traitant du coran.

Effectivement les religions étaient un garde-fou garant en quelques sortes des lois du vivre ensemble.
Mais de nos jours " Dieu " est de moins en moins craint, puisque la science à pris sa place.

Néanmoins et je vais partir sur une autre citation " science sans conscience n'est que ruine de l'âme ", je précise que je ne suis pas un religieux, mais je pense qu'il existe dans les livres dit saints, des messages cachés, faits pour voyager dans le temps.
Et là si on se réfère aux dits livres on ne dois pas être loin du chapitre "La fin des temps" !

Or, si l'oncle Sam à décidé de déclarer la guerre aux musulmans, c'est que cette religion est basée sur la crainte d'Allah. Allah qui on s'en doute n’approuve pas les vices de l'oncle Sam.

Bref, la religion est un peu un amalgame de superstitions et de gens perdus.
Comme dirait Brassens:  "Je n'ai jamais tué, jamais violé non plus, y'a déjà quelques temps que je ne vole plus,
                                      Si l'éternel existe, en fin de compte, il voit, qu'jme comporte guerre plus mal que si javais la foi".

Bref il faut être son propre dieu, mais dans le bon sens du terme, pas dans le coté mégalomaniaque,mais dans une remise en question quotidienne, et en essayant de visualiser l'impact de ses actions.

Désolé, comme d'habitude c'est décousu, mais j'écris comme je pense.
 
_________________
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants...
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 19:32 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

L'Isa dit : " En tous cas il est certain que le vie de notre espèce est malade, mais c'est du libéralisme qu'elle est malade, me semble-t-il, bien plus que de la morale religieuse ".

Neo a dit : "Encore une fois tu m'a précédé. T'en es à deux bons points, encore un et tu auras l'image de Sainte Thérèse de Lisieux que tu convoites tant . Mais ne sous estimes pas l'importance de la première maladie évoquée dans le reste du monde, condition féminine en premier lieu ".

Chouette pour l'image !!

Je crois que la femme a la place qu'elle veut bien prendre ou laisser, selon les endroits du monde...

La religion ne confine pas la femme à une place, même si bon, le coup d'Eve, du serpent et de la pomme...
Ah si Lilith ne c'était pas fait virer...
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 13:23 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Bissa a dit : " Or, si l'oncle Sam à décidé de déclarer la guerre aux musulmans, c'est que cette religion est basée sur la crainte d'Allah. Allah qui on s'en doute n’approuve pas les vices de l'oncle Sam ".

C'est inexact, je te garantis que je suis loin d'être un fan des Etats-Unis, mais ils n'ont pas " déclaré la guerre aux musulmans ". Ca m'inquiète un peu que tu penses cela.


_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:44; édité 1 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 19:30 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

L'Isa a écrit:
L'Isa dit : " En tous cas il est certain que le vie de notre espèce est malade, mais c'est du libéralisme qu'elle est malade, me semble-t-il, bien plus que de la morale religieuse ".

Neo a dit : "Encore une fois tu m'a précédé. T'en es à deux bons points, encore un et tu auras l'image de Sainte Thérèse de Lisieux que tu convoites tant . Mais ne sous estimes pas l'importance de la première maladie évoquée dans le reste du monde, condition féminine en premier lieu ".

Chouette pour l'image !!

Je crois que la femme a la place qu'elle veut bien prendre ou laisser, selon les endroits du monde.

La religion ne confine pas la femme à une place, même si bon, le coup d'Eve, du serpent et de la pomme ...
Ah si Lilith ne c'était pas fait virer ...




Je ne peux pas ne pas riposter : on a toujours le choix, qu'on soit homme ou femme.
Le choix est certes la chose la plus difficile du monde puisqu'il suppose renoncer à tout le reste.
Mais le choix est possible, toujours.
Que la condition féminine soit dramatique dans certains endroits de ce monde est une réalité.
Mais parmi ces femmes se trouvent des Résistantes qui font le choix de refuser la place que le mâle néandertalien leur laisse, les autres choisissent de subir.
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013 - 09:53 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Nat Lit a dit : " Je suis assez d'accord pour la maladie du libéralisme. Mais en fait, ce n'est peut-être ni plus ni moins qu'un changement de valeurs, de morale. Le nouveau Dieu étant l'argent, les banques des églises, les banquiers et grands capitalistes des curés ( Des fois, il faut même aller à confesse leur raconter pourquoi on a mal dépenser.). On va faire les grandes courses de la semaine comme on allait à la messe. Et les jeunes fêtent leur premier compte comme une communion ".

Je partage ce constat. Non pas, à mon avis, que l'avidité matérielle soit plus intense, en son nom, le passé a vu les pires crimes, aujourd'hui reconnus comme tels, même si sur ce terrain il reste beaucoup à faire, notamment mettre politiquement et légalement au pas la finance, mais parce qu'elle est décomplexée et qu'autour s'est fait une sorte de désert philosophique, intellectuel, religieux, politique, etc. C'est vrai, aussi par défaut.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:50; édité 1 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013 - 11:49 Répondre en citant  
Message
  Bissa


Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2010
Messages: 735
situation virtuelle: Mi temps interminabl
Localisation: En haut ou en bas...
Emploi: Technitien
Loisirs: "Exploration" escalade Contrepèterie
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
grade: Mangeur de pierres

 
Citation:





 C'est inexact, je te garantis que je suis loin d'être un fan des Etats-Unis, mais ils n'ont pas " déclaré la guerre aux musulmans ". Ça m'inquiète un peu que tu penses cela.







Certes, permets-moi d'étayer mon propos, mais s'appeler " l'axe du bien " quand on crée un vrai faux attentat en mettant un barbu caricatural ( Digne d'un méchant de James Bond. ), et qui plus est formé par la C.I.A. en fer de lance du fanatisme religieux, ça reviens à créer du terrorisme.

Et c'est à double tranchant, ça fait flipper les pays du Nord en les formatant à la peur des musulmans ( Donc par amalgame de tout les arabes. ), et ça donne à tous les fanatiques religieux et autres paumés de la foi oppressés par les U.S.A. une sorte de " super héros " barbu.

Bref je ne nie pas le fait qu'il y ait des fanatiques religieux ( Et perso je pense que la religion c'est de la merde, juste des sectes gratuites qui ont réussit. ), mais pour moi le plus grand terroriste c'est l'oncle Sam: une propagande qui n'a rien à envier à Gobbles, une puissance de feu suffisante pour annihiler toute vie sur terre, et tout ça au nom de leur dieu à eux, l'argent.

Entendons-nous bien, je ne nie pas le fait qu'il y a des terroristes fanatiques, mais qu'elle est la différence dans le fond entre celui qui tue des gens lâchement, en se faisant sauter avec une ceinture d'explosifs, et celui qui tue des gens lâchement, en envoyant des drones ?

Voila mon point de vue sur la chose.

Tout ça pour quoi ? L'argent, le pouvoir, l'égo et la religion. J'ai de plus en plus de mal à respecter l’espèce humaine, au final nous ne sommes qu'un cancer. L’écologie, n'est qu'une vaste fumisterie, sauver la planète, de quoi ? De nous même ?
_________________
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants...
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013 - 13:39 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Je suis d'accord avec ton analyse sauf sur un point, et j'y tiens beaucoup : malgré tout le sens critique dont je fais preuve à l'égard des U.S., je ne peux pas admettre la théorie du complot quant aux attentats du 11/09. Sinon, oui, les U.S. ont armé, financé, formé, les talibans pour chasser les soviétiques d'Afghanistan, et on connait la suite.

Bissa a dit : " Tout ça pour quoi ? L'argent, le pouvoir, l'égo et la religion. J'ai de plus en plus de mal à respecter l’espèce humaine, au final nous ne sommes qu'un cancer. L’écologie, n'est qu'une vaste fumisterie, sauver la planète, de quoi ? De nous même ? "

Ca, je le dis dés le premier message, et ce constat n'est pas neuf donc.

Les drones sont censés neutralisés, en tuant, des menaces avérées comme telles, même si je m'empresse de constater que les U.S. ne sont pas très regardant avec "les dommages collatéraux", je déteste cet euphémisme. Mais la bombe en plein milieu de civils, c'est finalement tuer des gens parce qu'ils ne sont pas musulmans ou se dire qu'on peut les tuer parce qu'ils ne le sont pas, de la même façon que tu dis, à tort donc selon moi, que les U.S. ont déclaré la guerre aux musulmans.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:53; édité 1 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013 - 11:15 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

L'Isa a dit :"

Je ne vois qu'une explication à tout ce que je prends dans la gueule depuis que je suis née : je ne suis pas de ce monde.
Ca n'a pas l'air de toucher les gens, les trucs autour de nous, il faut juste que ça nous touche en vrai, de près pour qu'on se sente concerné.
Moi, je ne sais pas, il y a plein de trucs qui me rendent méchante, méchante de tristesse vous voyez ?
Le chagrin et la colère, je navigue entre ces deux maux depuis que je suis en âge de naviguer et le pire : je navigue à vue depuis tout ce temps là, et c'est fatiguant de naviguer à vue.
Je n'ai rien pu faire ou si peu depuis tout ce temps à part sauver mes plumes à chaque fois.
Deux, trois fois j'ai pu, mais tout le reste du temps je n'ai rien pu faire que constater, et du coup en prendre plein la gueule de ces constats là, c'est comme si j'étais une éponge à maux, un truc qui saigne de l'extérieur, d'un sang qui n'est pas le mien.
Bref, c'est la vie, c'est ma vie.
Mais je ne désespère pas de trouver enfin le repos !
En fait pour être heureux, il faut être complètement stupide ou débile, on peut pas être heureux dans ce monde là, si ?
Moi des fois je le suis, ça ne dure pas, ça ne dure jamais, mais j'aime la vie pourtant, va comprendre !
Je me croyais sur la voie de la sérénité ! Foutre-diable je me fourvoyais ! Je n'ai pas avancé d'un pas dans cette impénétrable voie là !
Ca va passer, ça passe toujours, c'est comme l'amour ! Un truc à la con qui vous fait prendre un type ou une nana ordinaire voire des fois carrément médiocre pour une personne merveilleuse !
Ouf ! Ca dure chimiquement trois ans et dans le meilleur des cas tu t'aperçois que bon, le type ou la nana n'ont pas inventé la poudre et qu'en plus ils pètent au lit et rotent à table, ou, dans le pire des cas tu as honte de n'avoir pas vu quel(le) imbécile tu adorais au nom de la chimie des hormones !
L'amour quelle connerie !
L'humain confond chimie et sentiments en général, enfin bon, l'amour c'est ni plus ni moins qu'une prison, et je suis mieux dehors moi !
Mince, vont t-ils se dire " Et François alors ? "
Rien à voir, le François, je l'aime ". 


On peut être serein a priori, sans que cela empêche en quoi que ce soit la colère ou la tristesse et j'en passe. Et j'affirme même le contraire, si quelque-chose d'externe vient provoquer une colère et/ou une tristesse légitime, le Serein a priori ne le sera plus du tout en acte, a posteriori, a contrario de l'éthique quant à l'Autre, l'Animal et la Nature qui est la sienne. Et en ces occasions je serais fort de ce que je suis a priori.

Et c'est déjà bien de savoir qu'on navigue, on n'est pas beaucoup dans ce cas. Et tu sais très bien que tu ne navigues pas à vue, tu as des objectifs, les moyens que tu as pu te donner.
Et ce n'est certainement pas parce que tu n'en as pas fait des mots que tu n'as pas de valeurs, d'éthique, dans ce cas là tu es simplement comme tout le monde.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Sam 30 Nov 2013 - 12:56; édité 1 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 11:26 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Il faut rendre à César ce qui est à César, en l'occurrence à Bissa qui a dit pour introduire sa contribution : " Et tu connaîtras les Dieux ".

Je viens tout juste de prendre connaissance de cette variante souvent reprise de nos jours, mais d'origine incertaine : " Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux ".

Porphyre de Tyr, " Traité sur le précepte " Connais-toi toi-même " : " Quel est le sens, quel est l'auteur du précepte sacré qui est inscrit sur le temple d'Apollon, et qui dit à celui qui vient implorer le Dieu : Connais-toi toi-même? Il signifie, ce semble, que l'homme qui s'ignore lui-même ne saurait rendre au Dieu des hommages convenables ni en obtenir ce qu'il implore ".


_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.


Dernière édition par Neopilina le Dim 1 Déc 2013 - 00:25; édité 2 fois
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 20:17 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Je persiste, il s'agit de ma vie, de la perception que j'en ai, de la connaissance de ce moi-même : je navigue à vue avec pour seul objectif sortir de la tourmente comme tous les marins qui, perdus au milieu de l'immensité des flots et des brumes, cherchent en naviguant à vue, à rejoindre la rive.
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 22:13 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Tu ne sais pas à quel point tu es dans le vrai avec la métaphore du navigateur.

Comme TOUT le monde, tu erres, comme Ulysse, comme le relatait Homère dans l'Odyssée.
A chacun SA Mer du Couchant.
Avoir conscience de sa condition première de Voyageur, c'est déjà bien.
Tu erres donc dans TA propre Mer du Couchant, en affrontant des monstres, des fantômes, des sirènes, etc, qui sont les Tiens, et c'est un euphémisme, ils sont des éléments constitutifs de ta personne.
Homère nous relate les difficultés d'Ulysse à rentrer chez lui après la guerre de Troie.
Et Homère lui-même éprouve d'énormes difficultés à nous dire ce dont il a l'intuition. De son aveu même, le périple d'Ulysse n'est pas terminé, le fantôme du devin Tirésias le lui dit, de mémoire :" Une fois de retour, tu prendras ta rame ( Symbole du périple.) et tu marcheras jusqu'au moment où tu rencontreras des hommes qui te demanderont ce que tu fais avec une pelle à grain sur l'épaule". C'est à dire des Hommes, qui ignorent les affres de la Mer du Couchant, dont l'existence n'est pas une errance parmi les autres.

Il va de soi, d'emblée, qu'une telle démarche n'est pas à la portée de tous, et encore moins de toucher au but, mais le Bouddha disait très justement que le chemin compte autant que le but.

Comment ? Je l'ai déjà esquissé, j'ai déjà indiqué le cap. Connais-toi toi-même, donnes-toi une éthique, etc, et tiens-toi y. Parce que ton problème principal, et c'est le cas de TOUT le monde, c'est d'abord toi.
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
"Connais-toi toi-même".
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:40  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Philosophie pour tous !

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield