Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
La logique comme fondement de l'univers ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Discussions diverses » l'Humain dans tous ses états ! » Philosophie pour tous ! Sujet précédent :: Sujet suivant  
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Lun 12 Nov 2012 - 21:16 Répondre en citant  
Message
  Jeanghislain
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 87
situation virtuelle: Septre au coq doré
Localisation: vallée du Niezstche
Emploi: Penseur royal
Loisirs: Nietszche ta mère !

Il semble qu'il y ait une logique aux choses, et en même temps la logique est le fondement de toute pensée humaine. Cela paraît paradoxal. Comment la logique peut-elle être en même temps, dans les choses (les lois universelles) et en même temps proprement humaine, puisque constitutive de notre cerveau.

L'explication classique consiste à dire : "Veritas est adaequatio intellectus ad rem", (la vérité est dans l'adéquation de la chose avec sa représentation intellectuelle), traduction qu'ont fait les romains de la définition grecque d'Aristote "pathémata thés ton pragmaton omoiomata", c-à-d les vécus de l'âme sont en accord avec les choses qui l'occupent. En bref, l'explication de la logique est donné par la métaphysique donc ! Ce qu'on résumerait de façon moderne en disant que l'homme est dans la vérité grâce à son intellect qui lui permet de saisir par la logique le monde.

Pour savoir comment la logique vient à l'homme, je pense qu'il faut supposer que le cerveau se forme primairement au fil de la petite enfance, quand l'enfant utilise pour les premières fois son intellect pour saisir (au sens propre surtout à cet âge-là) le monde. C'est peut-être de là que se formerait dans l'esprit les "catégories de l'être" à savoir l'idée de permanence, d'unicité, de somme, de temps, etc...

Maintenant comment expliquer que le monde soit logique. La réponse que donne la métaphysique classique n'a rien d'exceptionnel : c'est comme ça parce que sinon ça ne pourrait pas être sinon, le monde existe ou n'existe pas, or il existe, donc pour tenir il faut que le monde sorte du chaos et ait des lois universelles. Rien de bien magique donc. Et pourtant la réponse à la question de savoir pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien porte à des spéculations si elles ne reposent que sur l'étonnement et l'incompréhension de l'homme face à l'univers. C'est l'explication cosmogonique, c-à-d un mythe plus ou moins religieux d'explication de l'univers. Chez les grecs, l'univers est sorti du chaos par Kronos (le dieu du temps) enfant d'Ouranos (le ciel) et père de Zeus. Pour le Moyen-âge chrétien, et je ne dois rien vous apprendre, la mythe se cale sur la bible, hérité du peuple juif. La modernité par contre a tendance à désenchanter le monde, en le voyant comme un ensemble de phénomènes se passant dans l'espace et le temps, où l'on ne trouve aucune divinité comme par le passé.

Le monde est donc logique car cela vient du fait que si les phénomènes ne suivaient pas la logique des choses, le monde viendrait à retourner au chaos ou même pourquoi pas disparaître ? Donc c'est comme ça sinon ça ne pourrait pas être. Alors, le but est de caler au mieux son intellect aux choses pour comprendre le monde, et d'être ainsi dans la vérité par la logique.


C'est vrai qu'on parle souvent de monde, d'univers, d'espace sans souvent savoir à quoi cela renvoit. S'il fallait définir le monde, je dirais qu'il y en a plusieurs, qui se rapporte à l'expérience de chacun. Mon monde c'est le quotidien dans lequel je vis et j'agis. Là on peut dire que mon monde est constitué des choses matérielles que je possède (une voiture, un marteau, un four micro-ondes, par exemple), de l'endroit où je vis et où je me déplace (ma maison, mon lieu de travail, etc...) et aussi des gens qui m'entourent (mes amis, mon employeur, le passant que je croise dans la rue, etc...). Chacun a donc son monde propre qui n'appartient qu'à lui et qui peut évoluer selon les périodes de la vie. Notre monde de l'enfance n'est pas celui du monde de l'adulte, ni celui de celui qui est au crépuscule de sa vie...

Qu'est-ce alors l'univers ? En partant de nous-même, nous faisons d'abord l'expérience de notre monde. Notre monde fait partie de l'univers, mais l'univers a la propriété d'être absolu, de ne pas être relatif à l'homme, on pourrait même dire que l'univers pourrait tout aussi bien se passer de nous. Partant donc de notre monde, l'homme suppose l'existence de l'univers qui contient tous les mondes possibles comme réels. Et accessoirement contient notre propre monde et nous-même. Partant de ce raisonnement qui part de la partie pour aller au tout, la science définit l'univers comme un espace, une sorte d'étendu concrète dans lequel se déroule dans le temps tous les phénomènes possibles de la vie, phénomènes qui suivent des lois physiques. Je pense qu'on peut partir de cette supposition d'un univers absolu et qui contient en totalité tous les mondes, et l'imaginer scientifiquement comme un espace-temps ordonné avec les lois de la physique.

Il faut revenir en permanence au principe que tout est ordonné, et que notre intellect doit se conformer à cet ordre des choses s'il veut être dans la vérité. Ce qui revient à dire que le logos est à la base de tout, pour faire plus court. Ce principe s'exprimait déjà chez les grecs anciens quand ils se posaient la question de la vérité, et leur a permis de développer leur savoir. Ce principe se retrouve dans la bible, avec "au commencement était le verbe" (en latin) et "au commencement était le logos" dans la bible grecque, ce qui veut dire que même Dieu parlerait logiquement, ce qui lui permettrait en outre d'ordonner l'univers. Sans oublier dans notre période contemporaine où la logique est une valeur plus que sûre, puisque la vision moderne est de façon dominante celle de la science qui a avancé à pas de géant depuis plusieurs siècles.

Le logos, principe de toute chose donc.
Visiter le site web du posteur
Publicité
 MessagePosté le: Lun 12 Nov 2012 - 21:16  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Lun 12 Nov 2012 - 21:53 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Pour ce qui est de maltraiter les verbes, faut que Gigi vienne en stage à l'EDV, ok, je connais la sortie
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Lun 12 Nov 2012 - 22:11 Répondre en citant  
Message
  chavaleti
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2012
Messages: 1 782
situation virtuelle: Tronçonophile
Localisation: bussy st georges
Emploi: ouvreur de chemin
Loisirs: déguster !
Masculin
grade: Tronçonophile

A mon sens , les logiques sont simples
Bouffer
s'abriter
se reproduire

Après l'ordre peut varier et évoluer

Le reste c'est des conneries de d'intellos
_________________
http://quartier.d.abbesses.free.fr
http://memoiredeslieux.esy.es
http://toyenstock.free.fr
Visiter le site web du posteur
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Mar 13 Nov 2012 - 16:13 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Quant à moi je me méfie depuis ptiote de la logique : elle tend à encourager l'être au simplisme, à ne pas se poser de question, vrai que si on se contente de bouffer, de s'abriter et de baiser se reproduire, la vie est simple, mais est-elle belle ?

J'aime au contraire défier la logique (et mon voisin du dessus aussi, même s'il semble s'en défendre, il va même jusqu'à défier les lois de la gravité et pourtant trouvez moi plus logique que ça ? Very Happy Razz )
Les chemins de traverses, l'à-priori-impossible, je suis du genre determinée mais pas optimiste, quand il s'agit de braver la logique, j'ai passé ma vie à ça en fait et je crois pouvoir dire que je suis plutôt heureuse de cette vie qui se termine, voui.
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Mar 13 Nov 2012 - 16:13 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Mince ça prête à confuze ma dernière phrase : je suis pas contente que ma vie soit sur le déclin, mais d'avoir mené la vie que j'ai mené ! Very Happy
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La logique comme fondement de l'univers ?
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:35  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Philosophie pour tous !

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield