Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
De la Moselle aux Vosges
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » chez vous » Archive » La baraque à Celan Sujet précédent :: Sujet suivant  
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 08:43 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

De la Moselle aux Vosges

Après une journée harassante, un apprenti courageux
Se prénommant Alexis ouvrait la fenêtre pour profiter
De la dernière clarté du jour.
Il entretenait les jardins du village, et rentrait même
Du charbon, dans ce grand pays minier, rien de plus normal,
Surtout quand on fait parti des bâtisseurs.
Où mon étonnement grandissait, c’est lorsqu’il me racontait
Avec une certaine éloquence, sa Lorraine.
Un visage doux sous un front anxieux, il scrutait l’horizon de sa vie.
Nous nous sommes rencontrés à une soirée à Remiremont.
J’écoutais avec passion ce jeune homme ; il commença par :
« Tu sais ma terre, ce sont des bourgs perchés au sommet des monts,
Des villes formées à l’entrée des passages ou aux confluents des rivières,
Des châteaux historiques qui garnissent les monticules avancés.
Les Vosges pays des dieux primitifs, des elfes et des sorcières
Immenses forêts frémissantes où plane encore l’ombre des druides.
Cette sombre image, trop longtemps diffusée, des pays qui s’étendent
De Neufchateau à Gérardmer à heureusement fait long feu.
De nos jours des milliers de visiteurs affluent à la fête des jonquilles
Pour admirer cette superbe ville surnommée « la perle des Vosges ».
Dure a toujours été la vie des Vosgiens partagés de tout temps entre
Leur travail et leur foi ».
Je reste persuadé que la Moselle et les Vosges restent des régions riches
Et attachantes.

Auteur Celan : le 29.08.2006
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
Publicité
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 08:43  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 10:03 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

http://larevenchedelaquiche.vraiforum.com/t3171-Contes-et-legendes-Lorrains…
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 10:10 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Wahou , j'aime beaucoup cette histoire , je reveindrai , merci L'Isa

ça commence fort ce matin , encore bravo !!!!!
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 10:15 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

ça fait une semaine que c'est en ligne.....
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 11:07 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Pour moi qui la connait pour "en venir" de cette morne et grise contrée qu'est l'Austrasie, je retrouve le ton qui est le sien dans le texte du Celan.
Parfois elle me manque, comme quand l'Néo fait revivre mes années là-bas, sur la colline inspirée, entre contes de Vaudémont et légendes des étoiles de la colline de Sion, je repense à Vezelise, le pot de chambre de la Lorraine, à mon village, Vitrey, perdu entre Saxon et Parey Saint Cézaire.

Le Xaintois reste mon coin préféré, je vous recommande si un jour vous devez aller dans l'Est, de vous perdre sur les bords de la Meurthe et de la suivre vers Jeanménil, en passant par Moyen et son chateau le "QUI-QU'EN GROGNE", à ses pieds repose une fleur blonde, partie trop tôt, une battante qui s'est battue pour sauver les ruines de son cher Qui-qu'en-grogne, une amie d'enfance, partie en laissant là son chateau et ses amours....
Si vous continuez à longer la Meurthe aux mille caprices, vous arriverez à Rambervillers, en faisant un détours, vous trouverez mon village natal, Saint-Maurice sur Mortagne;
Ensuite vous parviendrez aux limites des basses Vosges par la route de Brû....
Derrière chez moi, à Saint-Maurice, le terrain montait sec, j'allais souvent en haut de cette colline, exposée aux vents en toutes saison, par temps clair je voyais au loin la cèlèbre mais nez en moins bien réelle Ligne Bleue des Vosges.
Les Vosges sont comme un mirage, on croit pouvoir les approcher, mais jamais elles ne vous permettent, si vous n'en êtes pas, ou si vous les avez quittées, de les toucher.
Elles sont comme la Lorraine, la trouille au ventre car trop souvent envahies, prisonnières de l'enemi, ses frontières fragiles si souvent piétinées en font une région presque hostile à l'étranger et au traitre qui les a renié pour d'autre contrées, plus aimables mais moins profondes en toute chose.

Je viens de là, et de là ma froideur parfois, ma résistance aussi, être elevée dans ce milieu difficile, par son climat et son éloignement à l'époque, de la modernité, font que les Vosgiens, les lorrains un peu moins, (pas le zorro qui démentira, lui qui a choisi d'y rester) sont pas des gens tout à fait comme les autres Mr. Green
saviez vous messieurs dames que c'est dans les Vosges que sont testés les produits et tendances nouvelles ?
Les industriels et les politiques le savent depuis des décénies : quand un truc passe dans les Vosges, c'est qu'il passera partout ailleurs en France.........
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 12:03 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

la L'Isa a écrit :

Citation:
Pour moi qui la connait pour "en venir" de cette morne et grise contrée qu'est l'Austrasie, je retrouve le ton qui est le sien dans le texte du Celan.
Parfois elle me manque, comme quand l'Néo fait revivre mes années là-bas, sur la colline inspirée, entre contes de Vaudémont et légendes des étoiles de la colline de Sion, je repense à Vezelise, le pot de chambre de la Lorraine, à mon village, Vitrey, perdu entre Saxon et Parey Saint Cézaire.

Le Xaintois reste mon coin préféré, je vous recommande si un jour vous devez aller dans l'Est, de vous perdre sur les bords de la Meurthe et de la suivre vers Jeanménil, en passant par Moyen et son chateau le "QUI-QU'EN GROGNE", à ses pieds repose une fleur blonde, partie trop tôt, une battante qui s'est battue pour sauver les ruines de son cher Qui-qu'en-grogne, une amie d'enfance, partie en laissant là son chateau et ses amours....
Si vous continuez à longer la Meurthe aux mille caprices, vous arriverez à Rambervillers, en faisant un détours, vous trouverez mon village natal, Saint-Maurice sur Mortagne;
Ensuite vous parviendrez aux limites des basses Vosges par la route de Brû....
Derrière chez moi, à Saint-Maurice, le terrain montait sec, j'allais souvent en haut de cette colline, exposée aux vents en toutes saison, par temps clair je voyais au loin la cèlèbre mais nez en moins bien réelle Ligne Bleue des Vosges.
Les Vosges sont comme un mirage, on croit pouvoir les approcher, mais jamais elles ne vous permettent, si vous n'en êtes pas, ou si vous les avez quittées, de les toucher.
Elles sont comme la Lorraine, la trouille au ventre car trop souvent envahies, prisonnières de l'enemi, ses frontières fragiles si souvent piétinées en font une région presque hostile à l'étranger et au traitre qui les a renié pour d'autre contrées, plus aimables mais moins profondes en toute chose.

Je viens de là, et de là ma froideur parfois, ma résistance aussi, être elevée dans ce milieu difficile, par son climat et son éloignement à l'époque, de la modernité, font que les Vosgiens, les lorrains un peu moins, (pas le zorro qui démentira, lui qui a choisi d'y rester) sont pas des gens tout à fait comme les autres
saviez vous messieurs dames que c'est dans les Vosges que sont testés les produits et tendances nouvelles ?
Les industriels et les politiques le savent depuis des décénies : quand un truc passe dans les Vosges, c'est qu'il passera partout ailleurs en France.........


Voilà des échangent très bons , je trouve que lorsque sur le chemin du bonheur d'un petit forum , nous pouvons se confier , et évidemment
raconter sa vie d'enfance c'est obligé de toucher ,les amies et amis , ici le cercle est à l'échelle amicale , enfin quand je lis ce texte , je suis heureux de partager les souvenirs d'enfance , de notre demoiselle L'Isa ,en même temps c'est écrit d'une main de maître , bravo et Merci

L'Isa !

Non, je ne savais que que les tests des produits passaient par les Vosges .... Rolling Eyes Rolling Eyes

Les Vosges une région que mon père aimait beaucoup , c'est pour moi aussi des souvenirs de bonnes vacances , c'est déjà bien !!!

Okay Okay
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 18:37 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Remiremont , Epinal , Saint dié , Gérardmer, je connais un peu !!!



Le lac de Gérardmer !
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 20:20 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

que neni ce n'est pas Gérardmer mais Longemer ou Retournemer, le lac de Gérardmer, le voici :






la rue commerçante de Remiremont, hiver 2009


l'ancienne sablière

à la sortie de Remiremont, direction Rambervillers (les basses Vosges)

le soleil d'automne, 2009





dans les vieilles rue de Remiremont....

vue générale de la ville depuis la montagne.

L'Isa et le tas de bois........ Very Happy

l'Isa se promène, comme y a trente ans........
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 20:46 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

WAHOU ........j'aime toutes ces photos , dommage pour la photo prise sur le net même pas grave !!!!

je m'en moque , puisqu'il y a les tiennes , en plus c'est autre chose !!!

un trés grand merci L'Isa !!!!
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 23:40 Répondre en citant  
Message
  Don Diego de la Vega


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 3 498
situation virtuelle: À la recherche du graal
Localisation: Là où personne veut venir
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

Bonsoir à tous,
je confirme les dires de l'Isa sur le fait que les Vosges sont le département test de tout nouveaux commerces qui veut s'implanter en France.
Nous avons ancré au plus profond de nous (il parait) des gènes de résistance à tout changement, à tout nouvel arrivant.
Les magasins LIDL et ALDI ont été testés cheuuuuu nous pendant plusieurs mois, test réussi et mise en place sur le territoire par la suite.

A force d'avoir été envahis, libéré, réenvahis, vendu , troquer, échangé, ou que sais-je encore, nous regardons d'un sale oeil les nouveautés, mais si elles ont la chance de passer au crible des IRM et autres scanner de nos choix et conviction, alors c'est bingo.

Moi qui baigne depuis toujours dans ce jus, je ne me rends pas compte de tout cela, seul le regard des autres m'ouvre les yeux sur ce que nous sommes, des irréductibles gaulois!

Si je n'étais pas d'ici, je ne sais pas si je viendrais y vivre, égoisme, racisme, préjugés, méchanceté sont des attitudes courantes alors qu'on ne sait rien de la vie et de la richesse des autres.

Notre seul force, la résistance aux changements, même si c'est pour notre bien, rien à faire, y a toujours cette petite lumières de la résistance qui se rallume et qui dit "n'accepte pas le changement, tu vas te faire avoir" ou encore "pourquoi changer, ça marche comme ça depuis longtemps" ou encore " oui mais si j'accepte, qu'est ce que tu me donne en échange ?"

On ne croit en rien sinon à nos convictions terre à terre et idiotes que nous avons seuls la science infuse!

L'Est a souffert, premier envahi, dernier libéré.

Les anciens conservent encore la haine de nos voisins allemands, surtout ceux qui ont perdu des proches pendant la dernière guerre. Et tous les étrangers sont les responsables de leurs malheurs, ça les rassure mais ils ne font rien pour s'en sortir et regarder plus loin que le bout de leur nez crotté enqueugnés dans leurs sabots collés par le fumier séché.

La dernière fois que je me suis fait engueuler par un pekno, c'était l'année dernière parce que j'ai marché 10 mètres dans son prés et que j'écrasais son herbe ! Gros con !
Mais ça les gène pas de laisser des brouettes de terre sur la route quand ils sortent e de leurs champs et de nous faire chier sur la route lorsqu'il pleut et qu'on en prends plein le pare brise de la bagnole.

Les Vosges sont belles oui, comme l'Isa j'ai des souvenirs de jeunesse pour avoir bourlingué dans les mêmes chemins qu'elle, pour avoir vécu des moments de complicité à l'école avec elle.
Jeunesse vosgienne trop vite passée, trop vite séparés les uns des autres, trop de secrets de jeunesse jamais dévoilés en leurs temps qui auraient sans doute le cours de nos vies.

Certains endroits n'ont pas changé, ça fait peur parfois, on se croirait encore au moyen age. Les Vosges profondes ! Même le coq chante en patois ! Laughing Laughing
_________________
un petit coup de pub ? www.archedutemps.fr
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 00:00 Répondre en citant  
Message
  Neopilina
modo Assoce


Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2011
Messages: 2 015
situation virtuelle: Voyageur.
Localisation: Mer du Couchant.
Emploi: Indépendant.
Loisirs: Nature et philosophie.
Masculin

Charlemagne venait chasser dans les Vosges (Rien que le trajet à l'époque, c'est une odyssée.). Et on lui a parlé du brochet immortel, si on ne le tue pas, du lac de Gerardmer.
Il exige, le lac est ratissé par des cohortes de filets, et on finit fatalement par capturer un très gros brochet. On l'amène au Grand Charles (Carolus magnus = Charlemagne.). L'empereur est fin heureux, fait passer un anneau en or dans les narines de l'animal esprit, hérité des celtes, et le fait relâché.
Il va de soi que tout pêcheur qui attrapera un brochet avec un anneau dans les narines le relâchera.

Charlemagne a eu trois fils, à sa mort on coupe le "gâteau" en trois. Les emmerdes commencent. La monarchie française entérine la leçon en adoptant la primo-géniture masculine (Contrairement à l'Angleterre, il n'y aura pas de Reine, je parle exerçant le pouvoir, en France.).

Pour ton lac Celan, c'est celui de Retournemer, j'ai recherché la présence du grand tétras pour les écolos dans le massif qui entoure celui-ci.  Wink
La tourbière le comble peu à peu, on voit le front de celle-ci, la bande jaune-paille qui le borde en haut à gauche. Tu peux marcher dessus, et en sautant sur celle-ci régulièrement tu génère des vagues qui gagnent tout le lac; gaffe de pas passer à travers !          Shocked      Nan, pas de risque sur celle-là, déjà bien épaisse; bon sinon, il faut écarter les bras !    


http://www.lesvosgesvuesduciel.com/images/galerie/Machey-1.jpgfichier_du_20…

Ca c'est la tourbière de Machey, dis-toi bien que sous le "jaune paille" il y a le lac! C'est un bel exemple de comblement. Mais ça prendra pas à Gerardmer, trop profond en aval, près de la moraine glaciaire, immense masse de roches poussée par les glaciers et qui forme un barrage naturel, une fois la glaciation terminée les lacs glaciaires peuvent advenir, et puis l'homme peut s'y opposer en retirant périodiquement la couche de tourbe.
Vosgien, "expatrié" dans la Meurthe et Moselle, le Saintois, un canton limitrophe, on n'est pas allé trop loin, ,parce queuuuuuu y'a plus de boulot. Je dirais que la Meurthe et Moselle apporte sa tempérance entre les mulets vosgiens et mosellans. Ma patrie, c'est la Vôge, la région située au Sud et au centre des Vosges. Un bastion celte (Les gaulois, c'est les celtes installés en Gaule.), où le village n'est jamais qu'un ilot dans une forêt enchantée. A l'occasion d'une errance dans celle-ci, tu n'est jamais à l'abri d'un visage, d'un regard, gravé dans un bloc de grès. Mon père est de Darney, ma mère de Monthureux sur Saône, ils se marient à Bonvillet, je grandis à Lerrain, quand j'ai huit ans, mes parents gagnent la Meurthe et Moselle pour raisons professionnelles. Le Nord des Vosges, le Xaintois, et le Sud de la Meurthe et Moselle, le Saintois, sont beaucoup plus civilisés à cause d'une présence romaine très très forte, d'un intérêt agricole énorme pour Rome et d'une situation géographique stratégique sur une voie majeure de l'empire, la Langres-Trèves qui traverse l'Ouest vosgien, le Xaintois, puis le Saintois, et ainsi de suite vers Trèves.

J'ai donc grandi aux bords de la Saône, où résidait ma grand-mère, et aux bords de la Moselle, où on habite. L'eau, "la grande rivière", font partie de ma vie, je ne la conçois pas sans. Nager sous les nénuphars de la Saône et émerger lentement et en silence la tête, t'imagines celle de la couleuvre à collier qui faisait la sieste en plein soleil,  . Tout près, il y a le pont du Diable, un cube de blocs de grès parfait, évidé, le chemin qui passait par là a disparu, pas le pont, en pleine forêt.  C'est par là que le Téméraire pénètre en Lorraine, pour son plus grand malheur, il faudra arracher sa carcasse aux loups après la bataille de Nancy. Le duc de Lorraine, bon prince, crée un cimetière et une chapelle pour les bourguignons tués. Entre la France et l'Empire germanique, c'est finalement la France qui emporte la Lorraine, ce qui reste de la Lotharingie de Lothaire, un des fils de Charlemagne. Richelieu sera terrible avec les lorrains, des villages entiers ont disparus.

En 14-18, quand les régiments allemands ont en face d'eux des régiments lorrains, ils sont d'office relevés deux fois plus souvent...La langue maternelle d'un oncle de ma compagne est l'allemand, la mère d'une de mes ex ne parle pas le français...Je rejoins Don Diego de la Vega, notre histoire est une interminable tragédie. Et si Charlemagne n'avait eu qu'un fils? C'est quasiment l'histoire du monde qui se brouille.

A demain,    .
_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 07:33 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

J'adore ce fil !!

Une interminable tragédie, oui, c'est ça, les Vosges, l'Alsace, la Lorraine, l'Est......
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 07:58 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Bonjour tout le monde !

Don Diego de la Vega et Neo ; vous venez de narrer de véritables histoires sur les votres et sur votre pays , je trouve cela délicieux , c'est comme ça qu'un forum devient super interressant , combien de gens sans curioisité particulière viennent lire , alors quand il y a du piment , quand de bonnes histoires , plus celle de jeunesses , celles qui nous touchent viennent se graver , c'est plaisant , en plus il y a des véracités sur les époques , sur les langues ,sur les produits , sur les habitudes , sur les caractères bien trempés .....sans oublier les paysages et leur géologie , c'est superbe .... Bravo à L'Isa et à vous les amis .

Petite anecdote :
Je ne me souviens plus si, je l'ai déjà raconté , tant pis , en 1953 ,mon père décide d'aller en vacances dans les vosges , dans un village haut perché , avec une très belle vue , les vacances pour moi c'était déjà le vélo et un peu de tennis , au bout de deux jours je connaissais les jeunes de mon age qui eux restaient au village , un jour un monsieur vient me voir , il me pose une main sur l'épaule en me disant" tu as la gueule de .......quand il avait 20 ans , tu t'appelles bien ......." je lui réponds, oui Monsieur !!
et bien tu peux dire à ton père que tu as rencontré Monsieur ........et qu'il habite au 25 rue des noyers .

Mon père fût énormement surpris de cette histoire; à pied il décida d'aller dire bonjour à ce Monsieur , c'était un de ses bons camarades de stalags , un bon vosgien , très solide , très chauvin , un instit comme lui ; les vacances prirent une autre tournure , cette rencontre pour moi et pour ma mère nous priva de la compagnie de mon père , les deux hommes avaient tellement de choses à se dire que les journées étaient trop courtes !!!!

j'ignorai quand balançant un petit texte sur les Vosges , les posts seraient aussi riches !!!!

bonne journée à tousss
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 08:30 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Comme ces retrouvailles ont dû être émouvantes pour cet homme et ton père !
Avoir connu l'enfer des stalags et se retrouver en liberté, sans tous ceux qui y sont restés......

Tu devrais consigner tes souvenirs dans une sorte de livre de la Mémoire, c'est la manière dont tu racontes qui le suggères.
À chaque fois que tu transmets la mémoire, c'est comme si on se plongeait dans ces moments, on peut presque re-connaitre les personnages que tu évoques tant tu es bon narrateur quand il s'agit d'évoquer tes souvenirs et ceux de tes aïeux !

allé, tiens en écrivant ça, me revient le texte de Ange, un de mes groupes préférés, je te le dédie en cette matinée de février sans neige :




Parce que tes souvenirs sont remplis d'Emile Jacotey....
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 09:16 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

l'Isa comme je ne peux allumer le son pour l'instant , je viens te répondre à ta suggestion

Qui va prendre le temps de lire mes histoires de jeunesse ?

Si je te disais que les petites cartes de collection de Seine et Marne sont pour moi importantes , qui les possède ces cartes ?

c'est toi ..et je suis heureux comme ça !!!!

Je suis avec mon expérience un homme qui trouve le milieu de beaucoup des choses , après le centre n'est plus loin ; le centre de mon intéret dans ce domaine c'est de trouver des gens qui aiment parler de cette époque , qui aiment parler de leur jeunesse , mais bon à part ma femme qui connait tout sur ma jeunesse , à qui laisser des mémoires ?
Les jeunes regardent la telé , les jeux , les films , leurs amis , il ont beaucoup de contraintes , celles du moments , leurs soucis , le monde actuelle laisse peu de place aux souvenirs de la jeunesse de leur parents .

Je trouve que nous avons eu la chance de fréquenter ce forum , c'est un forum avec une âme , une âme avec des bleus , et sans ces bleus il ne serait pas si audible, je suis assez short dans certains domaines , mais d'en d'autres je sais beaucoup de choses ....
je devine assez bien . Okay

Qui à l'heure actuelle s'interesse au passé des vieux ?

la vie est un manège , tu choisis un cheval , ce n'est pas le bon , tu en choisis un autre et là c'est le bon , tu roules , tu tournes , pendants des années , et puis un jour tu es très fatigué , tu te souviens du manège mais tous les autres ont oublié la musique ; cette musique qui t'a accompagné toute ta vie .

Alors un jour sur un forum , le manège reprend du souffle , ton manège revient doucement , et , là il y a des gens qui ne te connaissent pas , mais va savoir pourquoi ces gens là t'offrent une musique , une musique qui étrangement ressemble à la tienne , et là tu es heureux !!

les jeunes d'aujourd'hui frôlent l'angoisse du lendemain , je comprends qu'ils ne reviennent pas sur le passé de leur parents ou alors très superficiellement , ceci n'engage que moi évidemment ...c'est mon avis !!!

Merci d'être là L'Isa.. merci à tousss
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire


Dernière édition par Celan le Jeu 9 Fév 2012 - 09:20; édité 1 fois
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 09:16 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Les Vosges, faut pas croire que c'est l'univers de Claude Vanony exclusivement !
Je ne vais pas ici renier ce comique troupier, à l'humour aussi lourd que les galoches des cul-terreux à l'automne ! que nenni !
Vanony fait partie de la culture vosgienne dans ce qu'elle a de plus ringard, au sens litéral et non péjoratif du "maux".

Toute petite j'allais à la Chaumière, la salle de spectacle de Gérardmer, voir le diable en galoche découper à belles dents le parigot !

Mais ce sieur, qui s'étonne 40 ans plus tard (je l'ai rencontré et ai un peu échangé avec lui, de manière intime) que son humour ne passe pas au niveau national et qu'il ne réussisse pas -même si il a rempli par deux fois l'Olympia, vi j'en étais ! naturlich !- à se faire un place sur la radio "rire et chanson" ce sieur à passé son temps à renforcer la méfiance et le mépris qu'éprouvent les vosgiens pour le "parigot"....
Il a raillé de tout temps, l'étranger, quel qu'il soit, c'était son fond de commerce, le racisme à peine déguisé, aussi comment s'étonner qu'à vouloir faire rire dans sa bulle, qu'hors la bulle, personne n'ait eu envie de l'accueillir ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Vanony



Les Vosges, c'est aussi et surtout des talents reconnus, comme cet auteur inroyable : Pierre Pellot.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pelot
Le premier des bouquins que j'ai lu est "natural killer" c'est haletant, on plonge avec lui dans le vide, dans sa prison, dans son enfer, enfer dont il est pourtant le cerbère.... tout ça sur fond vosgien c'est juste sidèrant !
ce bouquin m'a vraiment marquée par l'intensité de ce qu'il communique en émotions multiples et fait raisonner, résonner de mes propres démons...

résumé :

Écrivain professionnel - donc dépressif - le narrateur vit seul dans une immense bâtisse, en lisière d'un village vosgien, s'occupant d'un chien caractériel et se battant inlassablement contre une antique chaudière.
Il lutte contre le froid, contre la solitude, contre le monde entier, à coups de gnôle, d'alcools divers qui lui font les réveils tragiques.
Il a bien une compagne quelque part, dont on ignore si elle doit revenir un jour, et, au fond de la mémoire, un drame enfoui qui le ronge comme un cancer.
Un jour, ou une nuit, l'inconnu frappe à sa porte, dit s'appeler Mordacci, être un lecteur fidèle… Une malsaine relation s'établit entre ces deux inconnus, dont l'un croit tout savoir de l'autre à travers ses livres mensongers.
Critique (que je partage entièrement Embarassed )
Jamais à ma connaissance un écrivain (pardon, un romancier professionnel) n'avait, avec cette force, donné l'impression de se dénuder aussi totalement. Ni Balzac, ni Simenon, ni Stendhal, ces champions de l'autobiographie masquée, n'étaient allés aussi loin dans le "drame du quotidien"… Le drame du quotidien, qui est notre lot à tous, les pisseurs de pages, les chieurs de long, et les manœuvres de l'édition…
C'est tout ça et bien d'autres choses que Pelot raconte dans ce faux roman criminel, la vie d'un type prisonnier d'un cachot dont il est également le geôlier.
Et s'il est un roman plus noir, dites-moi lequel, chers et vénérés lecteurs. (Michel Lebrun, 4ème de couverture, 1999).
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 09:39 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Pour répondre au Celan : je ne suis pas toutafé d'accord avec ton analyse des jeunes.
S'ils sont en errance c'est en partie à cause de l'absence de rites et de rituels, dont celui de la transmission de la mémoire et l'éclatement de la cellule familiale, avec la disparition du grand-père, de la grand-mère, foutus en boites-à-vieux passkeu les logements sont krotis que les parents travaillent toussaaaaa...
Sur quoi s'appuie l'identité humaine ?
Sur ses racines, et sans transmission de la mémoire des racines, c'est l'errance, on le voit et je l'ai vu dans mon boulot.
Pour se démarquer, à l'adolescence de ces racines, pour affirmer sa personnalité, on est souvent prêt à renier cette mémoire, ces racines, et c'est sain, cette rébéllion là, mais qu'advient-il quand seule la rébellion demeure, sans les racines et la mémoire ?
l'errance et son cortège d'avatars.....
J'ai toujours été convaincue que la transmission de la mémoire était capitale pour faire la paix avec soi et voir un peu mieux ousskon va quand on sait d'ousskon vient, et mieux encore : ça donne envie d'aller quelque part, je trouve, de savoir d'ousskon vient, quitte à aller à l'opposé de là dousskon vient.
Ma grand-mère m'a narré l'histoire familiale, celle de mon grand-père aussi, je m'en suis nourrie, parce que un peu de leur sang coule dans mes veines et que c'est important pour moi, de pouvoir décrypter ce que ce sang raconte à gros flots dans mes veines.
J'aime depuis toute petite que les vieux me racontent leurs vies.
J'ai aimé pratiquer le soin à domicile, parce que les vieux, tant qu'ils sont chez eux, ils gardent la mémoire et la transmettent de bon coeur, mais une fois dans les boites-à-vieux, ils perdent jusqu'à leur âme, à coup de gants de toilette et de gavages à la soupe froide......
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 10:05 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Je t'écoute , mais si tu viens d'expliquer une part de nos rapports avec la jeunesse et nos grand parents c'est ok !!

Maintenant regarde bien , les jeunes , par exemple je connais un couple de jeunes de 30 ans , et bien oui la grand mère de 85 ans

c'est bien , elle raconte un peu , mais eux ce qu'ils désirent c'est de profiter des lieux , rester à table comme avant de 13 h à 17 heures , c'est terminé

tu parles de ta jeunesse , je parle de la mienne , là déjà il y a 25 ans d'écart , mais elles se ressemblent , les vieux étaient très écoutés

Les parents avaient bien saisis que pour être heureux il fallait savoir d'ou l'on venait , le pour qui....le pourquoi , nous avions le temps à l'heure

actuelle les jeunes ne prennent plus beaucoup de temps , les grands parents sont trop loin , et puis le changement des rapports entre les

hommes et les femmes avec leur famille sont changés, si les belles filles n'ont pas envie de rester à table à écouter la grand mère ou le grand

père et bien bonjour, çà c'est une certitude !!!!pas toutes mais beaucoup j'en suis certain !!!!

Même chose pour les gendres !!!

Au travers de ce que je connais ta jeunesse et de la mienne il y a beaucoup de point communs et c'était très cool pour nous. !!!!

ce n'est plus le cas maintenant pour différentes raisons !!!!


je vais aller poster du courrier ok !!!!
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 10:09 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Oui, c'est un pilier la transmission, je crois, un solide pilier dans lequel on coule les fondations de l'avenir.

Un exemple tout con : Quand les jeunes viennent à la batterie, nous avons de tout, du jeune écervelé de Courtry en passant par le décèrébré de Montfermeil (rho le vilain cliché L'isa !!! ) pas ma faute, y viennent de Montfermeil hein !
Donc ces jeunes, à priori incultes, uniquement pré-occupés par le dernier iphone et les tennis à ressort renforcés, bin ils écoutent le Cerbère raconter le général Seré de Rivières et parfois ils en redemandent !
Ils sont particulièrement fascinés par les gravures des soldats dans le passage nord, ils faut les entendre commenter : "kesskils écrivaient bien !" avec leur humour, leurs mots à eux.
Ils viennent et reviennent vers nous, toujours en quête d'apprendre sur leur bled, l'histoire de leur bled, et puis ils se mettent à parler de leurs parents, de la politique, et faut voir comme la majorité d'entre eux sont lucides et tristes de voir leurs parents ramer !
Ces moments de partage et de transmission de la mémoire du patrimoine local ils en redemandent, on est pas allés les chercher ! ce sont eux qui sont venus vers nous et qui reviennent toujours !
les jeunes ont besoin de la transmission de la mémoire, j'en suis certaine !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Jeu 9 Fév 2012 - 10:16 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Pour répondre au Célan : je ne suis pas et ne serai jamais une adepte du "c'était mieux avant".
Les jeunes d'aujourd'hui sont en partie ce qu'ils sont à cause de ce qu'on a oublié, renoncé, comme tu veux, à leur transmettre, je garde confiance dans la jeunesse sans perdre de vue qu'une partie est comme me l'a dit un jour un père africain (c'est important de préciser car le regard et l'analyse des africains est d'une grande lucidité pour des raisons évidentes....), il m'a dit, en parlant de ses erreurs et de ses enfants :
"cette génération est foutue, nous nous sommes perdus et ne leur avons rien transmis, occupés qu'on était à gagner des sous, on s'est trompés, ils nous le feront payer jusqu'à skon en crève.. "
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
De la Moselle aux Vosges
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » La baraque à Celan

Page 1 sur 3
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield