Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
La Dame d’Amboise
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Discussions diverses » Des bouts de "nous"... » Les mots des maux ? Sujet précédent :: Sujet suivant  
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 16:58 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

La Dame d’Amboise

Le visage très vénitien un masque de beauté malgré ces
Quatre vingt deux ans, elle regardait la mer accoudée à une table de
Restaurant appelé l’époque.
Elle venait de commander un plateau de fruits de mer
Le temps était magnifique les mouettes souvent criardes
Les cerfs volant se coursaient, à celui qui monterait le plus haut
La plage n’était pas submergée, mais démesurée comme à son habitude
Les enfants atteints de la maladie des os longeaient la jetée
Cette baie qui depuis très longtemps donne une iode pénétrante au point
De guérir certaines maladies .
Cette dame liait la conversation, pour une seule raison, l’envie de parler,
L’envie de me raconter son histoire qui en réalité n’était pas la sienne mais celle de son mari.
Un homme qui avait vécu à Berck pendant sept longues années…..
Pour guérir de la tuberculose osseuse .
« Vous savez cher Monsieur, ma présence ici est un petit remerciement à cette belle ville de Berck ;
Il est très important pour moi d’être là, à partir du 1er Septembre, en souvenir de la guérison de mon mari
et de nos fiançailles, ici dans cette ville du nord de la France.
Mais parfois je crains vu mon âge, de ne pas pouvoir venir à cette période.
Faire ce petit pèlerinage comme depuis trente sept ans.
Alors là, j’étouffe, j’appréhende, je traverse un chaos tangible dans le magma mouvant de mes rêves.
Le lendemain quand mon chauffeur m’ouvre avec une certaine élégance la porte de mon automobile
et que je sens le départ je retrouve les odeurs, le roulements des vagues,
le cris des mouettes, le brouhaha des personnes qui se promènent le long de cette magnifique plage bordée
parfois de chagrin dû aux enfants malades,
Je retrouve les paroles de mon cher mari ,les choses les plus intimes que nous avons vécues sur ces dunes,
je retrouve ma jeunesse, je suis émerveillée, je le sens tout près de moi , alors Là, je suis une femme comblée » .
Voici l’histoire d’une femme âgée certes, mais d’une élégance rare, agréable, cohérente avec sa propre méthode
lutter pour venir tous les ans passer une petite semaine toujours au premier Septembre,
une femme distinguée, alerte, vive d’esprit, spontanée dans les répliques, et merveilleuse de bonheur.
Une belle leçon de vie et de courage, félicitations chère dame d’Amboise.

Auteur Celan : le 02.09.2005

Histoire véridique !
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire


Dernière édition par Celan le Lun 29 Aoû 2011 - 09:35; édité 1 fois
Publicité
 MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2011 - 16:58  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2011 - 08:25 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

joli portrait de femme, magnifique morceau de vie ! Merci le Celan !!!!
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2011 - 09:39 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Bonjour L'Isa , il n'y a pas de quoi , je suis heureux de connaître tes commentaires , pour moi c'était un bon moment
avec cette dame âgée certes , mais très lucide ...et hyper gentille, en plus elle racontait très très bien !

Cool Okay


courage pour votre réunion de travail et débats du jour !!!!


_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 12:37 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

j'ai moi aussi un joli portrait de femme qui traîne sur le site, attends je le cherche et je le mets à la suite de ta belle et pétillante vieille dame !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 12:41 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Voilà, je l'ai sorti de son écrin, pour toi Celan.......


La Dame de chez Aldi





Bientôt quatre ans qu'on se re-trouve deux ou trois fois par mois.

Elle a un visage comme ceux des vierges noires dans les églises, tout parcheminé de sillons et de l'or brille dans sa bouche quand elle l'ouvre pour déposer un baiser sur la joue de titi.
Ses yeux sombres sont si grands qu'ils illuminent son visage lent et tranquille.
Y a des tas d'étoffes qui se froissent autour de son corps quand elle bouge pour me prendre la main.
Sur ses longs cheveux emmêlés y a un voile comme celui des vierges noires, qui cascade sur des épaules frêles.
Le vent d'hiver, qui fait parfois glisser l'éfoffe, laisse entrevoir une crinière sauvage et rebelle.

On se dit pas grand chose avec les mots, on parle pas avec les mêmes mots et pourtant on cause la même langue.
Je crois que la Dame de chez Aldi m'a reconnue avant que je me re-connaisse.
Ne sont-elles pas toutes un peu bohémiennes et diseuses de bonne aventure, les Gitanes ?
Ses yeux sont si grands et disent tant de choses !

Hier nous nous sommes re-trouvées après deux mois d'absence.

Nous nous sommes embrassées sous les regards esbaudis des clients qui se ruaient sur les chariots caddy.

On s'est longuement pris la main en silence, je sentais le regard de François posé sur nous, qui n'osait pas le moindre geste ni le moindre mot.
Elle m'a interrogé du regard sur l'absence de titi, alors j'ai dit qu'il est avec sa maman au bord de la mer, comme j'ai pu, en mimant et ça a fait rire la petite fille qui l'accompagnait dans son travail.
Elle m'a encore interrogé sur moi, pour savoir où j'étais passée tout ce temps !
Elle a touché mon visage et puis son coeur et j'ai senti la douceur de ses mains de vieille Dame, j'ai senti encore une fois que son sang et mon sang avaient quelque chose de pareil, nos trippes, nos âmes, appelez ça comme vous voulez, mais c'est ma grand-mère, un peu, la Dame de chez Aldi.

J'ai eu ses grands yeux plantés dans les entrailles toute la journée.

Son regard qui m'a suivi jusqu'à la voiture, je le sens encore planté au plus profond de ce que je suis, de ce qu'on m'a jamais dit que j'étais qu'il a fallut que je trouve toute seule......... "Gadje Gadjensa, Rom Romensa.... Nais tuke"............
que j'ai d'abord refusé d'admettre et puis compris et enfin revendiqué.
Elle savait, la Dame de chez Aldi....

L'Homme sur la route, il savait aussi, il a su avant moi.

Quand je me suis arrêtée pour lui venir en aide.
Il attendait au bord de la route depuis plus de deux heures et personne ne s'était arrêté malgré les grands signes qu'il faisait au bord de cette route pleine de bolides.
Nous sommes allés ensemble à la station mettre un peu d'essence dans son vieux ford moribond.
J'ai vu au fond de ses yeux, ses grands yeux sombres, les mêmes choses qu'au fond des yeux de la Dame de chez Aldi.
J'y ai vu que j'étais des "leurres".....
"comment je vais te rembourser ?" m'a-t-il demandé.
"donne moi ton téléphone et prends le mien !"
J'ai refusé.
J'ai dit que c'était bien comme ça, qu'on se retrouverait si telle était notre destinée......
Il m'a pris dans ses bras vigoureux et m'a dit doucement en serrant un peu plus son étreinte :

"Gadje Gadjensa, Rom Romensa.... Nais tuke"............
enfin je crois avoir reconnu ses mots là ou à peu près.


Hier je me suis sentie sereine toute la journée et je sais bien que c'est la Dame de chez Aldi qui a illuminé ma journée, que c'est sa main dans la mienne et ses grands yeux plantés dans mon âme qui m'ont apaisé.

Je sais que c'est pas les quelques pauvres euros que je lui ai donné ni les quelques victuailles et confiseries pour la petite fille qui m'ont fait tant de bien, si profondement, si intensement, ça c'est juste des trucs pour la charité quand elle te chatouille la conscience.

C'est juste et surtout que la Dame de chez Aldi et moi on s'est mutuellement donné quelque chose de rare :

l'humanité, simplement l'humanité dans ce qu'elle a de plus beau, de plus précieux :

l'échange sincére sans attente de retour, juste deux âmes qui se rencontrent à un instant précis, qui arrêtent le temps, le malheur des hommes, la barbarie, la colère et les chagrins, oui, ces instants là arrêtent tout, absolument tout.

Peut-être que c'est un des siens, un de sa "tribu" à la Dame de chez Aldi, qui a volé ma voiture y a quelques mois et qu'importe, je vous dis que ces moments là suspendent tout et rachètent tout, absolument tout.

Le pardon et tous les pardons se trouvent dans ces instants là.


"Gadje Gadjensa, Rom Romensa Nais tuke"............
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"


Dernière édition par L'Isa le Mer 31 Aoû 2011 - 12:51; édité 2 fois
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 12:46 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

ok L'Isa , Je vais revenir dans environ trente minutes , je lirais ton texte avec plaisir , là , je reste encore au soleil , avec un bouquin de Maurice Genevoix

pour moi c'était un grand , toi qui connais la Sologne , il faut admettre que cet ecrivain trouvait les mots pil -poils sur cette magnifique région , une région que j'aime !!!!
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 12:47 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Nous sommes croisés , enfin , nos posts se sont croisés , car je vois d'içi l'humour à la gauloise et aux gaulois

grand sourire
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 12:50 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Celan a écrit:
Nous sommes croisés , enfin , nos posts se sont croisés , car je vois d'içi l'humour à la gauloise et aux gaulois

grand sourire


va prendre le soleil ô Celan !!! à plus tard !!!
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 13:01 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

merci la L'Isa , à t'aleur


_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 16:57 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Citation:
la L'Isa à écrit :

Voilà, je l'ai sorti de son écrin, pour toi Celan.......

La Dame de chez Aldi



Bientôt quatre ans qu'on se re-trouve deux ou trois fois par mois.

Elle a un visage comme ceux des vierges noires dans les églises, tout parcheminé de sillons et de l'or brille dans sa bouche quand elle l'ouvre pour déposer un baiser sur la joue de titi.
Ses yeux sombres sont si grands qu'ils illuminent son visage lent et tranquille.
Y a des tas d'étoffes qui se froissent autour de son corps quand elle bouge pour me prendre la main.
Sur ses longs cheveux emmêlés y a un voile comme celui des vierges noires, qui cascade sur des épaules frêles.
Le vent d'hiver, qui fait parfois glisser l'éfoffe, laisse entrevoir une crinière sauvage et rebelle.

On se dit pas grand chose avec les mots, on parle pas avec les mêmes mots et pourtant on cause la même langue.
Je crois que la Dame de chez Aldi m'a reconnue avant que je me re-connaisse.
Ne sont-elles pas toutes un peu bohémiennes et diseuses de bonne aventure, les Gitanes ?
Ses yeux sont si grands et disent tant de choses !

Hier nous nous sommes re-trouvées après deux mois d'absence.

Nous nous sommes embrassées sous les regards esbaudis des clients qui se ruaient sur les chariots caddy.

On s'est longuement pris la main en silence, je sentais le regard de François posé sur nous, qui n'osait pas le moindre geste ni le moindre mot.
Elle m'a interrogé du regard sur l'absence de titi, alors j'ai dit qu'il est avec sa maman au bord de la mer, comme j'ai pu, en mimant et ça a fait rire la petite fille qui l'accompagnait dans son travail.
Elle m'a encore interrogé sur moi, pour savoir où j'étais passée tout ce temps !
Elle a touché mon visage et puis son coeur et j'ai senti la douceur de ses mains de vieille Dame, j'ai senti encore une fois que son sang et mon sang avaient quelque chose de pareil, nos trippes, nos âmes, appelez ça comme vous voulez, mais c'est ma grand-mère, un peu, la Dame de chez Aldi.

J'ai eu ses grands yeux plantés dans les entrailles toute la journée.

Son regard qui m'a suivi jusqu'à la voiture, je le sens encore planté au plus profond de ce que je suis, de ce qu'on m'a jamais dit que j'étais qu'il a fallut que je trouve toute seule......... "Gadje Gadjensa, Rom Romensa.... Nais tuke"............
que j'ai d'abord refusé d'admettre et puis compris et enfin revendiqué.
Elle savait, la Dame de chez Aldi....

L'Homme sur la route, il savait aussi, il a su avant moi.

Quand je me suis arrêtée pour lui venir en aide.
Il attendait au bord de la route depuis plus de deux heures et personne ne s'était arrêté malgré les grands signes qu'il faisait au bord de cette route pleine de bolides.
Nous sommes allés ensemble à la station mettre un peu d'essence dans son vieux ford moribond.
J'ai vu au fond de ses yeux, ses grands yeux sombres, les mêmes choses qu'au fond des yeux de la Dame de chez Aldi.
J'y ai vu que j'étais des "leurres".....
"comment je vais te rembourser ?" m'a-t-il demandé.
"donne moi ton téléphone et prends le mien !"
J'ai refusé.
J'ai dit que c'était bien comme ça, qu'on se retrouverait si telle était notre destinée......
Il m'a pris dans ses bras vigoureux et m'a dit doucement en serrant un peu plus son étreinte :

"Gadje Gadjensa, Rom Romensa.... Nais tuke"............
enfin je crois avoir reconnu ses mots là ou à peu près.


Hier je me suis sentie sereine toute la journée et je sais bien que c'est la Dame de chez Aldi qui a illuminé ma journée, que c'est sa main dans la mienne et ses grands yeux plantés dans mon âme qui m'ont apaisé.

Je sais que c'est pas les quelques pauvres euros que je lui ai donné ni les quelques victuailles et confiseries pour la petite fille qui m'ont fait tant de bien, si profondement, si intensement, ça c'est juste des trucs pour la charité quand elle te chatouille la conscience.

C'est juste et surtout que la Dame de chez Aldi et moi on s'est mutuellement donné quelque chose de rare :

l'humanité, simplement l'humanité dans ce qu'elle a de plus beau, de plus précieux :

l'échange sincére sans attente de retour, juste deux âmes qui se rencontrent à un instant précis, qui arrêtent le temps, le malheur des hommes, la barbarie, la colère et les chagrins, oui, ces instants là arrêtent tout, absolument tout.

Peut-être que c'est un des siens, un de sa "tribu" à la Dame de chez Aldi, qui a volé ma voiture y a quelques mois et qu'importe, je vous dis que ces moments là suspendent tout et rachètent tout, absolument tout.

Le pardon et tous les pardons se trouvent dans ces instants là.


"Gadje Gadjensa, Rom Romensa Nais tuke"............
_________________


Un grand merci L'Isa pour cet exemple de solidarité , dans des sentiers nomades , ta gentillesse est parfois éparpillée sans aucun clivage , j'aime cette rédaction, tu es une femme sensible au grand coeur et tu n'aimes pas qu'on te le dises, toutes mes excuses et toutes mes félicitations L'Isa .......

Parfois le temps s'arrête, nos yeux sont encombrés par des montagnes d'injustices et de plus en plus nous découvrons le monde , hélas quand nous commençons à découvrir beaucoup de choses , avec le poids des ans , les problèmes sont bien là , et , nous sommes bien obligés de continuer notre route, oui mais , avec de l'amour c'est plus facile .


_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2011 - 17:35 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Bran le black

De taille moyenne, très souriant, il était avec moi en sixième.
Bran le black, avec une jambe atrophiée, m’avait choisi comme
Copain, sans aucun doute, pour partager les mêmes idées
Sur le monde, ou à peu près ; mais plus particulièrement pour
Faire des petits concours sur les sciences naturelles
Je pense aussi dû à ma corpulence, qui dans certains conflits aiderait
A le protéger de certains dangers.
Il était dispensé d’éducation physique, et souvent la risée d’une bande
De garçons costauds qui avaient tout dans les bras, pas grand chose dans la tête.
A la récréation, je voyais sa large poitrine soupirer et battre …il espérait
Que le genre humain deviendrait plus cool avec les gens de couleur.
Le seul black sur 500 élèves de la sixième en terminale.
Dur dur comme dirait « Jordy »
Parfois deux grosses larmes, coulaient sur ses joues luisantes
Après des insultes qui pleuvaient comme des flèches
Il me parlait de Bobo Dioulasso à cette époque en Haute Volta
Il me racontait son grave accident, ces mois d’hôpital en France
Il était en admiration, particulièrement sur une phrase courte
Que j’avais écrite un matin sur une feuille de brouillon :
« les nuages sont des éponges qui de temps à autre libèrent les larmes de la terre »
Tous les jeudis, pendant la promenade, il aimait regarder le vol des oies sauvages
Repartir en Afrique précédées des hirondelles.
Il faisait la différence entre un corbeau et une corneille, c’était un peu mon prof de sciences naturelles, dans la spécialité « volatiles »
Et moi son conseiller en rédaction, avec une passion, la plus noble conquête de l’homme le cheval.
Je lui apprenais un peu d’histoire sur les premiers chevaux, des préwalskii, puis les aurochs, parfois la vie du Haras du Pin en Normandie et pour finir le cadre noir de Saumur.
Lui revenait tout le temps sur sa passion avec le grand duc, la chouette chevêche, et son oiseau préféré l’effraie qui dort dans le creux des grands arbres, et aussi de cet oiseau peu connu le paruline à capuchon, ressemblant un peu au pinson jaune aux ailes gris vert
Puis aux martinets à col blanc, pour finir par le pluvier fauve un genre de petite bécasse.
J’ai rencontré « Bran » il y a dix ans sur un boulevard parisien , je garde en mémoire sa phrase : « tu sais mon vieux camarade de classe, la couleur de ma peau est une inséparable compagne qui m’éloigne parfois du monde et crée une indifférence souvent insupportable à cause de l’étroitesse du regard des autres »

Auteur Celan : le 02.10.2005
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 08:08 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Encore un bien chouette portrait !!
Y a beaucoup d'Humanité dans ce texte, la description de vos passions respectives et le fait que tu t'étendes pas sur le racisme primaire évite le piège du pathosss, bravo ! et merci !

Je crois que "La Dame d'Amboise" va devenir notre galerie de portraits......


Parler de soi est vain, de mon point de vue, aussi je me saisis de ton art pour le portrait, pour aligner ici, quelques portraits de gens qui ont croisé ma vie, pas tout à fait anonymes mais pas intimes non plus.
J'en rencontré tant de gens, des jeunes, des vieux, des malades, des fous, des mourants, des vivants, des gentils et des méchants,
dans la vie, dans ma vie, rien ne vaut, rien ne vaudra, rien n'a jamais valu, les Rencontres.....

Voici le portrait de Daniel, un jeune homme qu'on dit "fou".......



D A N D Y S S I D E N T



Dans tes beaux habits sans tâche et sans pli,

tu es Dandy.

Dans ce raffinement sans excès, joli,

tu es Dandy.

Tes manières et ton pas ont je ne sais quoi,

de ces Messieurs que l’on voit chez Renoir.

Un parfum de jadis, la classe d’un roi,

l’allure des Messieurs dégustant la poire.

Je t’imagine en canotier,

ramant, lascif, sur la Marne.

Une élégante à ton côté,

qui te trouverait beaucoup de charme.

Ta folie est embusquée, recroquevillée.

Honteuse de tourmenter si tranquille âme.

Tapie au fond du passé d’un aliéné,

odieuse, elle glisse en toi son teint diaphane.

D’un croc-en-jambe elle te rappelle.

Tu trébuches, tu hésites et tu regimbes.

Tu luttes encore en vieux rebelle,

et l’on voit pleurer la lumière de ton nimbe.

Mais dans tes beaux habits d’élégance si jolie,

tu restes Dandy.

Dissident subversif de la folie établie,

tu restes Dandy.

IL 1998
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 08:17 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Ah cher Celan grâce à toi des anonymes reprennent vie, je peux ici, les honorer, un peu, oh pas comme ils le méritent tous ces "fous" enchaînés aux boites de pilules-pour-vies-au-rabais......

Voici Dédé, je pourrais écrire des centaines de pages sur mon vieux Dédé, car le temps qui est passé sur nous n'a pas de prise (pas encore......) sur notre histoire.
Je me souviens parfaitement de lui, de son aliénation, de sa volonté de fuir, de ses ruades, de tout, absolument de tout......

J'écris pour lutter contre la mémoire qui fout l'camp, je prends comme de l'avance sur le vide qui ptêt, un jour, envahira ma mémoire....




L ’ E N C H A I N É



Salut Marlou, on s’en grille une dernière ?

Ben oui mon Dédé, faut que j’m’en aille.

Allez viens André, on s’paie une p’tite bière,

dorée sans alcool, hein ! Vieille canaille !

Tu l’auras pas ton beau camion.

Tu verras ni Johnny ni Eddy.

Tu la connais bien la chanson :

tu vas la finir ici, ta vie.

Evaporés, tes rêves de voyou en cuir,

dans la fumée de ta gitane.

Désespérée, la folie que tu veux fuir

et qui s’accroche à ta vieille âme.

Tu l’auras pas ta grosse moto.

T’iras jamais en Amérique,

celle que t’as vu sur les photos.

On te l’rendra jamais, ton fric.

Tes lourdes chaînes sont invisibles.

Tutelle, épilepsie, voilà les murs de ta prison.

Emprisonné comme un nuisible,

rebelle, tu craches sur l’autorité et sur tous les cons.

Salut Dédé, on s’en grille une dernière ?

Ben oui, vieux Marlou, faut que j’m’en aille.

Allez viens André, je suis pas bien fière,

moi qui ne fait que passer à la baille...


IL 1998
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 08:26 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Oh mais je peux aussi m'acharner sur les méchants, les caricaturer jusqu'au grotesque, pour mieux les toucher, en plein coeur, quand ils en ont un.......



L A V I E I L L E
(Ministre de l’Inférieur aux Colonies d’Engeances Connes)




Quand elle parle, ou plutôt quand elle persifle des sons,

un gouatron tout mou et tout rond fait des bonds,

sautillant sous un tout petit vilain menton.

Roulant derrière des lorgnons tout ronds,

lorgnent deux billes fades et marrons.

Quand elle rit, ou plutôt quand elle grimace,

une lèvre chétive remonte sous un nez farce,

très gros, tout rouge comme la vinasse.

L’autre lèvre cache des dents couleur mélasse.

Quand elle aguiche, ou plutôt quand elle flagorne,

passe une main fripée, dans une tignasse grise et morne,

et une répugnante limace lèche les babines de cette trogne.

Quand elle marche, ou plutôt quand elle traîne,

les rondeurs flasques d’une pitoyable cinquantaine,

épaules tombantes et bras ballants trahissent une misérable solitude.

IL 1998

outch ! didon le Celan ! tu me fait remonter de t'ces trucs......... Cool
fait du bien en fait, merci cher Celan, je crois que je vais me remettre à écrire.........
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 09:06 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Citation:
L'Isa à écrit :

Ah cher Celan grâce à toi des anonymes reprennent vie, je peux ici, les honorer, un peu, oh pas comme ils le méritent tous ces "fous" enchaînés aux boites de pilules-pour-vies-au-rabais......

Voici Dédé, je pourrais écrire des centaines de pages sur mon vieux Dédé, car le temps qui est passé sur nous n'a pas de prise (pas encore......) sur notre histoire.
Je me souviens parfaitement de lui, de son aliénation, de sa volonté de fuir, de ses ruades, de tout, absolument de tout......

J'écris pour lutter contre la mémoire qui fout l'camp, je prends comme de l'avance sur le vide qui ptêt, un jour, envahira ma mémoire....
Bonjour L'Isa

je suis heureux de lire tous ces textes avec ta façon d'écrire , une façon pour moi très appréciée, je découvre tu le sais , j'ai toujours bouquiné des livres traditionnels des histoires qui malheureusement ne touchent guère que les gens installés depuis longtemps dans des conditions de vie disons normal , là tu me montres ; de l'amitié , des malheurs, des vies brisées sans aucun doute par des yeux trop grands ouvert sur cette société conditionnée
elle même , j'ai vu défilé beaucoup de choses en te lisant , j'ai vu l'ange et la bête entremêlés , j'ai découvert les amorces sans mirage , j'ai lu des phrases sur la fumée de gitane qui en disent long , tu penses ou tu repenses très bien , ces jours çi , comme les blés sont coupés , il nous reste la plume , ah ça j'y tiens beaucoup , le clarté des jours , l'envol des cigognes , avant de mourir sous des feux mordorés .....un grand merci pour ces partages un peu hors du commun pour moi
et très heureux de les lire et de les découvrir ....... Cool

brasse Celan
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 09:14 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

brasse aussi ! Cher Ami....... Cool
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 10:26 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Un peu marginal

Il marche depuis longtemps
Toujours à contre courant
Il est né a Carcassonne
Sous les créneaux
Dans sa tête ça résonne
Vagabond, mais assez beau
Il ne fréquente personne
Les gens pensent dans la rue
Quel est cet individu ?
Les yeux rivés sur le sol
Il les relève quand les cloches sonnent
Il use ses semelles en rêvant
Il profite de tous les vents
Il a horreur de la foule
Parfois au bord de la grande bleue
Il l’insulte !
C’est ça qui le défoule
La vie pour lui c’est l’enfer
Il n’a pas connu sa mère
Abandonné de tous
Il se couche sur les mousses
Sa musique préféré
C’est le chant des cigales
Alors il attend l’été
Et parfois le mistral
Dans sa poche il n’y a pas d’argent
Il vit bien souvent de l’air du temps
Son prénom c’est Joseph
Son pseudo, c’est l’sdf
Véritablement original
Appelé marginal.
L’esprit vagabondant
Sans fantasme, sauf peut être
Celui d’aimer flirter, sans cesse
Avec les embruns géants
Pour chasser les réalités du temps.

Auteur Celan : le 17. 04. 2005.
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 18:55 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

j'adore ce texte ! Vraiment ! je le trouve génial tant sur le plan technique (ça sautille, ça ryhtmique !!!) que sur le plan du sens !

ah dediou le Celan continue !!!


j'en cherche un pour tenter de succèder dignement au ton de celui là !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 18:59 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Je casse le ton de ton texte pour parler d'une jeune femme "triso" comme y disent dans mon jargon.......

J'ai volontairement donné un ton enfantin, presque crétin, à l'ensemble, pour mettre L'accent sur le côté enfantin d'une femme qui passait son temps à colorier des kilomètres de feuilles blanches et t'envoyait des skuds dont t'as pas idée entre deux feuilles !
Elle dansait au son insupportable de son vieux radioK7, tournoyant inlassablement une fois les pages blanches coloriées...
Annick était simplement RE-DOU-TA-BLE......




A U X B O N H E U R S D ‘ A N N I C K




Annick aime la musique.

Annick aime les crayons.

Annick, aux lèvres met du stick.

Annick sourit d’un air fripon.

Au son des ritournelles,

elle fait danser ses dentelles ;

elle tourne, elle tourne sur les notes,

seule à la fête et bien dans ses bottes.

Le nez collé sur la feuille blanche,

elle gribouille des maux en avalanche ;

elle tire une langue d’écolière très appliquée,

puis met des couleurs vives dans l’album à colorier.

Un bâton vermillon entre les doigts,

elle dit « je suis une vraie dame moi » ;

elle nous regarde gentiment nous moquer,

et dit qu’elle n’est pas là pour rigoler !

Ses mots sont sucrés comme mille douceurs,

elle dit « ma douce, ma soeur », elle dit bonheur ;

inclinant un adorable minois,

ses yeux s’illuminent d’un soleil narquois.

Annick aime la musique.

Annick aime les crayons.

Annick, aux lèvres met du stick.

Annick sourit d’un air fripon.

IL 1998
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2011 - 19:42 Répondre en citant  
Message
  Celan


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 2 911
Localisation: Oise
Emploi: retraité
Loisirs: peinture et les chevaux
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
grade: voltigeur

Citation:
La L'Isa à écrit :

j'adore ce texte ! Vraiment ! je le trouve génial tant sur le plan technique (ça sautille, ça ryhtmique !!!) que sur le plan du sens !

ah dediou le Celan continue !!!

j'en cherche un pour tenter de succèder dignement au ton de celui là !


Merci L'Isa pour tes commentaires , je suis heureux de savoir que ce texte relativement court t'ait plu , oui il m'a fallu quelques ruses d'acrobates
bon c'est une bonne chose !!!!

de temps en temps cela encourage à reprendre le stylo ,

très bonne soirée Okay

Cool
_________________
la joie est en tout; il faut savoir l'extraire
La Dame d’Amboise
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:41  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Les mots des maux ?

Page 1 sur 4
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield