Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
En toute saison...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Discussions diverses » Des bouts de "nous"... » Les mots des maux ? Sujet précédent :: Sujet suivant  
En toute saison...
 MessagePosté le: Jeu 2 Déc 2010 - 08:00 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Qu'est-ce qu'y nous reste, je vous l'demande, de notre contact avec la Nature si ce n'est les saisons ?

Les gens d'aujourd'hui pestent après la neige, je ne comprends pas !
Entends t-on les montagnards se plaindre de la neige ?
Les esquimauds pleurnichent-ils contre la neige ?
Et puis les gens d'aujourd'hui ils râlent aussi contre la chaleur en été.....
Entends t-on les habitants de l'équateur se plaindre du soleil ?
Les gens de la Floride pleurnichent-ils contre le soleil ?

Moi je comprends pas !
Qu'il neige qu'il vente qu'il pleuve, du moment que je peux sortir, me tenir sur mes deux jambes
marcher grimper, fureter, je suis dans la vie, je suis profondement sereine tant que je peux rester dans la vie,
la vie des saisons.
Ah si je pouvais vivre dehors, simplement, toujours......
Mais ça je peux pas, je suis trop humanisée pour ça !
J'aime le confort douillet de la maison quand je rentre.....

J'écris comme ça, d'un jet parce que je suis heureuse provisoirement, parce qu'il neige et que si y neige en hiver,
c'est que le monde va mieux, le monde de la Nature cicatrise les blessures de l'homme.
Je suis heureuse quand le soleil brille en été, heureuse quand il pleut il mouillle à Bernouille en mars, je patauge, je suis
trempée quand j'arrive au refuge, je me sèche en buvant le costa ricain et en tirant sur la roulée.....

Ma grand-mère allait à l'école en sabots, y avait du papier journal au fond des sabots.
Cinq kilomètres entre l'école et la scierie de sa mère, qu'il neige qu'il vente ou qu'il fasse soleil, elle y allait.
A treize ans elle rentre à l'usine des Quartiers Bresson (cousins du photographe ayant fait fortune dans la filature)
Été comme hiver neige ou canicule, sept kilomètres en sabots deux fois par jour.......
Quand j'étais vosgienne, serait venu à l'idée d'aucun maire d'arrêter les autobus parce qu'il neigeait !
ON sortait le chasse-neige à bonne heure et les autobus passaient !
On causait pas non plus du temps qu'il faisait à la télé noir et blanc du général !
Faut-il que les instances soient foutues pour n'avoir plus rien d'autre à évoquer comme un fait divers, que le temps qu'il fait !

"de la neige en hiver" ! dediou quel scoop hein les journaleux !

Je ne comprends pas le monde qui m'entoure, de moins en moins à mesure que le temps passe......

Ah si j'étais plus courageuse je filerais avec mes chiennes au fond d'un bois, rejoindre les gens qui vivent en dehors de ce monde qui piétine l'essentiel !
Mais je suis plus assez courageuse, plus assez vaillante non plus...

Je suis trop humanisée, imbibée que je suis de civilisation moderne !
Pas autant que ceux qui vivent les saisons comme une contrainte, une catastrophe, qui n'aimant ni la neige ni la pluie ni le soleil (bon dieu mais qu'aiment-ils alors ?) passent à côté du bonheur qu'est la Nature, c'est de là qu'on vient ! de nulle part ailleurs !
La chaleur ou le froid de l'air qu'on respire c'est rien d'autre que de la vie...... tout le reste c'est rien que du kitsch, la foutue station de correspondance entre l'être et l'oubli..... Alors sauter un arrêt, c'est dommage, rudement dommage de louper l'être pour sombrer directement dans l'oubli........
Oublier l'avoir pour retrouver l'être dans l'air vif de l'hiver, sous la chaleur du soleil d'Aout.... simplement ça, et puis, manger des tomates en été seulement, et plus jamais de fraises en hiver.........
Personne me comprends, tampis, pourvu qu'il me reste jusqu'à mon dernier soupir l'idée que la neige en hiver c'est rien que du bonheur !
Pourvu que jamais je perde le contact avec la Nature et que toujours, jusqu'à mon dernier souffle, j'applaudisse à la pluie d'automne, que toujours et jusqu'au bout le soleil chaud de l'été dore ma vieille peau !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
Publicité
 MessagePosté le: Jeu 2 Déc 2010 - 08:00  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
En toute saison...
 MessagePosté le: Sam 4 Déc 2010 - 10:39 Répondre en citant  
Message
  Guipure
Invité


Hors ligne




c'est génial quand tu penses profondément
c'est bien ce que tu as écrit Isa
merci de nous encourager à y réfléchir
En toute saison...
 MessagePosté le: Sam 4 Déc 2010 - 10:55 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

je sais pas si c'est bien, mais c'est juste ce que je ressens, je me sens profondement à ma place quand je sors dans la Nature qui fait comme elle peut -et nom d'une orchis militaris faut voir comment qu'elle peut magnifiquement !- pour échapper à la main de l'homme !
Je suis à ma place en tant qu'être vivant dépendant, absolument, nécéssairement vitalement dépendant des autres êtres vivants et de cette Nature généreuse, rebelle et tenace que la majorité de mes con...... gènèrent..... vivent comme une contrainte !
Non madame on ne mange pas de tomates en hiver et encore moins de fraises !
Oui m'ssieurs dames la neige l'hiver c'est foutrement contraignant et c'est son rôle à la neige de vous rappeler que vous n'êtes, que nous ne sommes que les invités de cette Nature qui était là bien avant nous et j'espère, je l'espère profondement, le sera bien après nous !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
En toute saison...
 MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 08:51 Répondre en citant  
Message
  Nine


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 586
situation virtuelle: fée du net.....
grade: confiturière en chef

Malgré tout cela, on peut aussi avoir le droit de ne pas aimer la neige, ou la pluie, ou les tomates, ou les fraises.
La neige m'étouffe, elle me rend dingue quand elle recouvre tout, c'est juste comme ça, comme le lait me fait vomir, la neige c'est pareil.
Alors oui quand il neige ça me fou les boules, comme si tu me files un verre de lait.
Je ne crois pas que ce n'est pas un manque de respect, un manque de tolérance, un manque d'habitude, un trop d'information, ou un trop de confort.
Juste que la neige j'aime pas ça., alors c'est sur quand il neige, et bien je préfèrerais que ça s'arrête. Comme le matin quand je prends du café au lieu du lait.

Je suis née en haut des montagnes, dans un village ou on finissait souvent à pied ou la neige et la burle étaient notre quotidien, et je suis heureuse de ne plus vivre cela, car je n'aimais pas, juste ça : je n'aimais pas.

Peut être que trop de gens oublient que ce que l'on n'aime pas et la seule solution pour nous laisser continuer à voir ce que l'on aime.

C'est sur, que si on n'aime rien ou pas grand chose, alors là................ c'est peut pour cela que l'on trouve des fraises en hiver.
En toute saison...
 MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 09:07 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Peut être que trop de gens oublient que ce que l'on n'aime pas et la seule solution pour nous laisser continuer à voir ce que l'on aime.

C'est sur, que si on n'aime rien ou pas grand chose, alors là................ c'est peut pour cela que l'on trouve des fraises en hiver.

J'ai tout bien lu Ninette mais je pige pas ce que tu veux dire ! là !

Ma mère est comme toi : elle n'aime pas la neige ni le lait !
Mais c'est au delà d'aimer ou pas comme tu dis !
C'est juste accepter d'être l'invité de la Nature, l'invité du Monde et ne pas aimer la neige ne veut pas dire passer son temps à maugréer, au contraire, c'est juste attendre qu'elle fonde en se raccrochant au soleil qui aura sa peau, mais au bon moment, chaque chose en son temps, c'est ma devise, enfin une de mes devises !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
En toute saison...
 MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 10:12 Répondre en citant  
Message
  Grumpythedwarf
Invité


Hors ligne




Moi, j'aime pas les rhododendrons; est-ce bien raisonnable ?
En toute saison...
 MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 21:38 Répondre en citant  
Message
  roussote
Invité


Hors ligne




Je crois avoir compris ce que Nina veut dire . C'est joli sa façon de voir la vie ,je trouve . Elle a raison ; savoir ce que l'on n'aime pas permet de mieux apprécier tout ce que l'on aime . Et peut-être que ceux qui veulent des fraises en hiver , c'est parce qu'ils les aiment tant ...les fraises ; puis , c'est une façon d'aller à l'envers de l'hiver , envers et contre la neige et le froid quand on n'y trouve aucun plaisir .
En toute saison...
 MessagePosté le: Lun 6 Déc 2010 - 08:54 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

ah merci la Chrissoute !
n'empêche que je reste sur ma position, celle des Anciens : nous sommes les Invités du Monde et c'est lui qui décide de faire pousser les fraises en été chez nous, pas nous !
Et vouloir trouver à tout prix (dediou que l'expression est bien trouvée, ce "à tout prix" !) des fraises en hiver c'est juste une dérive de l'addiction et l'addiction est l'enemi juré du Monde, car il piétine la capacité essentielle à différer et qui ne sait pas diffèrer ne sait pas qu'il est l'Invité du Monde qui vit au ryhtme des saisons partout sur cette planète absolument partout !
Ce rythme est different selon les contrées, mais il est la base et la condition absolue de la vie......
ça c'est pas moi qui l'affirme, c'est juste la vérité du Monde, depuis qu'il est Monde...
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
En toute saison...
 MessagePosté le: Lun 6 Déc 2010 - 10:53 Répondre en citant  
Message
  roussote
Invité


Hors ligne




Bah , à ce compte là , pas de tomates , pas de salades , pas de fruits exotiques comme les bananes , oranges , noix de coco ,etc ...si on pousse la logique "naturelle" , on mange du gruau tout l'hiver , des lentilles au petit salé , de la potée (sans pommes de terre ; exotiques ,elles aussi ) ...bref , la diète d'avant Christophe Colomb .
Le développement des échanges inter-continentaux met sur nos tables les fruits de contrées ensoleillées quand nous sommes dans le froid de l'hiver ...On pense d'ailleurs que c'est une des causes de la meilleure santé des générations d'après guerre , cette diversification alimentaire .
En toute saison...
 MessagePosté le: Mar 7 Déc 2010 - 07:27 Répondre en citant  
Message
  Nine


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2009
Messages: 586
situation virtuelle: fée du net.....
grade: confiturière en chef

Euh... je disais juste ça parce que je n'aime pas la neige, et que je me trouve de ce fait, juste autorisée à dire "ah ! merde il neige !" juste ça.
Et oui, quand je dis que ce que l'on aime pas, nous aide a voir encore mieux ce que l'on aime, et bien ça veut dire qu'heureusement que nous avons des gouts, des choses que l'on adore et d'autre hélas que l'on déteste, c'est aussi cela qui fait que nous savons ce que nous voulons.
Je crois que tant que nous aurons des choses à aimer et à détester alors nos vies resterons rythmées par notre capacité à choisir.
Pour ce qui des fraises que j'adore, je n'en mange pas en hiver, même si certains pays les produisent, je préfère attendre le printemps et celle d'ici.
Mais une chose ne quitte pas mon esprit, quand je regarde la neige qui tombe, je sais chaque fois combien je ne l'aime pas, et sournoisement, quand elle tombe, je souris en me rappelant combien j'aime la pluie et le vent, ennemi juré de la neige !
Voila je me refuse a être heureuse de voir tomber la neige, juste parce qu'elle est de saison. Je ne refuse pas l'idée qu'il ait besoin de neiger en hiver, non ! Je refuse l'idée d'avoir a en être heureuse, alors que la neige ne me rends pas heureuse.
Et la c'est juste un exemple, hein, la neige, c'est juste pour dire que l'on a le droit de ne pas aimer ce que la nature vous offre, même si elle nous l'offre généreusement, et ce n'est pas pour autant que l'on s'oppose à elle.
En toute saison...
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:50  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Les mots des maux ?

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield