Back to the index page
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
la gay-attitude ou de l'homosexualité
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Discussions diverses » l'Humain dans tous ses états ! » Psychologie sans prétention à l'usage de ceux qui ont le sens de l'observation... Sujet précédent :: Sujet suivant  
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Sam 25 Sep 2010 - 14:52 Répondre en citant  
Message
  Jeanghislain
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2010
Messages: 87
situation virtuelle: Septre au coq doré
Localisation: vallée du Niezstche
Emploi: Penseur royal
Loisirs: Nietszche ta mère !

Bon on connait la position de Freud, les gays c'est des enfants de mères posséssives qui ont manqués de la marque d'un père...
Mais d'où vient ce désir sensuel envers le même sexe?
Est-ce que ça concerne beaucoup de gens, je veux dire par là est-ce qu'on est tous des gays qui s'ignorent?
Réponse: La sexualité homosexuelle est portée comme le dit Freud par des schémas familliaux spéciaux: tels absence d'un père et mère posséssive, autoritaire (perverse?), donc ça concerne des familles (hélas) anormales.
Question: Est-ce un problème? Eh bien je dirai non ca n'est pas un problème car chacun fait ce qu'il veut, non?
Solution: Peut-on être gay et heureux? C'EST TOUT CE QUE JE SOUHAITE AUX GAYS: VIVEZ HEUREUX!
Visiter le site web du posteur
Publicité
 MessagePosté le: Sam 25 Sep 2010 - 14:52  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Sam 25 Sep 2010 - 16:21 Répondre en citant  
Message
  Alligator 427
Invité


Hors ligne




J'vais pas jouer les sous produit du Michel et dire papa Freud c'est cac!
Déjà je ne l'ai pas suffisement cotyoé pour avoir un avis pertinant et définitif sur lui et ensuite, n'est pas Onfray qui veut,même si je ne suis pas fatalement toujours d'accord avec lui!

But, l'homosexualité ,c'est réducteur déjà car il faudrait plutot parler des sexualités homosexuelles qui ont des motivations diverses.
Point de fallacieuses et inutiles dissertations sur l'art de beurer l'hirondelle de jade ou de qui vous voudrez;Non une tentative de tri non exhaustive sur les motivation du désir homosexuale masculin .
Je maitrise moins le sujet du côté fille vu que malgré quelques efforts, je ne serai jamais une vraie fille

Le désir homosexuel déjà ,et là c'est relativement général,c'est une pulsion vers un autre qui est moins différent de nous que dans l'attirance hétéro.
Merci Alli d'enfoncer une porte ouverte...
De rien,j'aime la parcimonie dans l'effort Wink

Que ce désir puisse avoir des cause familiales attavique est une chose qu'il ne puisse les puiser que là comme péremtoirement tu le dis, faut voire.Ce serait le déni de toute autre empreinte que celle de l'éducation et de tout inné en nous!
Me sort pas le phalus de Lacan, parce que là je vais rien paner du tout...un autre Michel moinscélèbre que l'Onfray a déjà en vain essayeé de m'initier à ses lacanneries!

Et aller vers l'autre dans une relation miroire, en philo psycho à 2 thunes comme je peux faire quand je suis au taquet du neurone,c'est une sorte de moyen de se rassurer et de cultiver son narcisse, non?

Ensuite je vais revenir à la pluralité deshomosexualityés mâles
Il est une différence entre l'homosexualité à déclinaison travestie de reine des abeilles ou il y a une identification à l'autre sexe et celle plusvirile du surmale façon grec qui domine plus testostéroné qu'une simple fendue parce que là au moins le défit est à la hauteur de ses burnes de surhomme!
Mais le rapport au corps de l'autre reste un rapport d'identitité et d'identification, avec toute la récompense technologique qui en découle( qui mieux que Renault prend soin de votre Renault( Minou, si t'as le turbo qui fume, on va voir ça...entre hommes,sweet mome!)
En cela l'acte intime prends une tournure moins mystique et plus technique.
Les raisons qui nous poussent vers cette voies sont aussi variées je craois que celles qui nous poussent à bander pour les gros nichons ou les petits seisn au plat de préférence...
Je suis Hors sujet,Jean jean?
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Sam 25 Sep 2010 - 18:38 Répondre en citant  
Message
  roussote
Invité


Hors ligne




Alli , docteur es sexo , moi je dis ! J'ai jamais rien lu d'aussi intelligent sur l'homosexualité .
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Lun 27 Sep 2010 - 15:59 Répondre en citant  
Message
  Helyott
Invité


Hors ligne




Sur un forum j'ai rencontré une personne avec qui j'ai beaucoup discuté et qui au final m'avait avoué sa bisexualité.
Il m'a dit une chose : Quand j'aime quelqu'un je ne regarde pas son sexe.
Je pense qu'en l'espèce il n'y a rien d'autre à dire.....
Le désir ne s'explique pas. Son absence pour le sexe opposé non plus.....
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Lun 27 Sep 2010 - 17:01 Répondre en citant  
Message
  roussote
Invité


Hors ligne




joli ! Bravo les gars ! (roussote bien contente aujourd'hui !)
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Lun 27 Sep 2010 - 17:48 Répondre en citant  
Message
  roucoule
Invité


Hors ligne




Oui... l'ex d'un ami homme est partie vivre avec une femme. Après le divorce, ils en ont discuté, elle lui a confié qu'elle était devenue très amoureuse de la personne en la voyant, que c'était elle. Elle avait à peine conscience qu'il s'agissait d'une femme, aucune attirance physique particulière pour elle et les femmes en général. Cela lui est tombé dessus. Depuis, elles vivent le grand amour.
Smile
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Lun 27 Sep 2010 - 19:49 Répondre en citant  
Message
  Don Diego de la Vega


Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 3 498
situation virtuelle: À la recherche du graal
Localisation: Là où personne veut venir
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

ben moi je rejoins l'Ali sur Onfray beau garde Mort de Rire
_________________
un petit coup de pub ? www.archedutemps.fr
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 07:08 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Helyott a écrit:
Sur un forum j'ai rencontré une personne avec qui j'ai beaucoup discuté et qui au final m'avait avoué sa bisexualité.
Il m'a dit une chose : Quand j'aime quelqu'un je ne regarde pas son sexe.
Je pense qu'en l'espèce il n'y a rien d'autre à dire.....
Le désir ne s'explique pas. Son absence pour le sexe opposé non plus.....


pourquoi ce mot "avouer" et pas "confier" ?

pourquoi ?
"avouer" une bisexualité revient à la considèrer comme une "faute" et donc renvoie à la morale et y a plus qu'un pas pour arriver à la religion......
"confier" une bissexualité revient à partager un secret, mais une fois encore ça renvoie à un truc dont il ne serait pas de bon ton d'afficher.....

qu'est-ce qu'on pourrait trouver comme mot ?
"parler de sa bissexualité ?"
"évoquer" sa bissexualité ?

on est prisonnier des mots, ils trahissent tant de choses dont nous ne sommes pas responsables tant que ça, jusqu'à ce qu'un fâcheux ou une fâcheuse vienne foutre le doigt dessus........

Je ne regarde pas non plus le sexe de qui m'attire (j'ai pas dit "aime" d'exprès....) et je me débrouille ensuite avec ce sexe qu'il soit mien ou pas, il fini toujours par me lasser.....
fin de l'apparté......
En tous cas je ne partage pas l'analyse du jeanguislain sur le fait que les homosexuels auraient des familles non conformes.
Je suis persuadée que l'homosexualité se joue dès l'enfance, dans la représentation que se fait l'enfant de l'homme (du père donc) et de la femme (la mère donc) cette représentation peut très bien se trouver modifiée par sa propre perception y compris sur un shéma parental tout à fait ordinaire.
On crache sur Freud, bin moi je continue à être de ceux qui adhèrent à ses théories et surtout celle de l'oeudipe.

Des enfants élevés par des couples homoparentaux ne deviennent pas forcément homo.
Ils savent trouver comment jouer l'oeudipe avec un proche de la famille ou un oncle ou une tante.

Je crois vraiment que l'homosexualité tient plutôt de la raisonnance de la représentation de l'autre sexe sur un narcissisme exacerbé, pas taper merci !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 07:22 Répondre en citant  
Message
  Alligator 427
Invité


Hors ligne




Pour la derniére phrase c'est parfois vrai...
Mais résumer l'homosexualité à un seul shéma, c'est pas possible
J'ai cité en début de post deux archétypes,mais il est des milliers de nuances entre ces deux archétypes.
Quand aux conotations péjoratives concernant certains mots( fort regretables oui) il faut laisser le temps abroger des siécles de préjugés négatifs...
T'es pressée L'Isa, impulsive,même pour en finir avec les stéréotypes malfaisants....mais je te pardonne, tu n'es ,aprés tout,qu'une femme Mr. Green

Ne pas regarder le sexe de qui nous attire, comme je l'ai lu deuxfois, c'est joli,mais au fond...de la poésie ou de l'enfouissement subconsciente de ce qui nous pousse vers l'autre!

Tout comme se bercer volontairement dans le romantisme de l'Amououour quirend aveugle et submerge sanscomprendre pourquoi( c'est rien c'est juste hormonal,un super shoot d'andorphines)
Mais le déclancheur de ce tte afflux d'hormones menat à l'euphoriedu désire,c'est sollicité par un corps et un être qui renvoie à des pulsions qui viennet aussi de notre sessence même
Un poil d'aacquis au bourd des levres et un doigt d'inné dans l'oeil!

Evidement que si, dans la relation sexuelle, amoureuse ou pas, on regarde le sexe!
Faut être à ce qu'on fait tout de même,non?
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 07:26 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

ouais bin moi j'ai qu'une vie mooooooossieur et la poésie je la lis je la mange pas !
pas de place pour la poésie dans le sexe qu'il soit homo ou bi ou hétéro, le sexe c'est Animal for me, et non mooooossieur je regarde pas le sexe quand ça m'a tire, JAMAIS ! il se trouve que le plus souvent le sexe mâle m'attire le plus mais quelques sexes féminins m'ont attirée aussi et je persiste passkeu tu connnais ma conception : pas de mélange, le moins possible, les sentiments d'un côté (solides et durables) le sexe de l'autre, (virtuose et jetable) et ma foi je m'en sors pas si mâle.... compte tenu de l'historique....... Razz
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 07:27 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

ptain le labsus juré que j'ai pas fait d'exprès pour le "quand ça m'a tire"

Siiiiiiiiiiigmund reviens !
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 13:55 Répondre en citant  
Message
  roucoule
Invité


Hors ligne




Lisa a écrit:

pourquoi ce mot "avouer" et pas "confier" ?

pourquoi ?
"avouer" une bisexualité revient à la considèrer comme une "faute" et donc renvoie à la morale et y a plus qu'un pas pour arriver à la religion......
"confier" une bissexualité revient à partager un secret, mais une fois encore ça renvoie à un truc dont il ne serait pas de bon ton d'afficher.....

qu'est-ce qu'on pourrait trouver comme mot ?
"parler de sa bissexualité ?"
"évoquer" sa bissexualité ?

on est prisonnier des mots, ils trahissent tant de choses dont nous ne sommes pas responsables tant que ça, jusqu'à ce qu'un fâcheux ou une fâcheuse vienne foutre le doigt dessus........

C'est clair, les mots, y sont super importants, confier et parler sont les plus appropriés à mon sens parce qu'avouer sous-entend déjà une faute, d'ailleurs tu l'as dit

Lisa a écrit:
Je crois vraiment que l'homosexualité tient plutôt de la raisonnance de la représentation de l'autre sexe sur un narcissisme exacerbé, pas taper merci !

Pas pour toutes et je dirais aussi le contraire. Quelqu'un enfin quelqu'une de très complexée et introvertie peut être attirée par cet autre même sexe pour combler ses manques.

Je parle pour ce qui se passe autour de moi. Perso, je suis toujours pas attirée par les femmes et pourtant dès fois je me dis que si je vivais ça au moins une fois, avec trois verres dans le nez mais à condition que je me rappelle de tout Mr. Green , ben je me sentirais plus riche sexuellement, plus complète
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 14:07 Répondre en citant  
Message
  roucoule
Invité


Hors ligne




Alligator 427 a écrit:

Evidement que si, dans la relation sexuelle, amoureuse ou pas, on regarde le sexe!
Faut être à ce qu'on fait tout de même,non?

Ouaip ! c'est mieux ! savoir si on se retrouve sur le mont fendu (si si il existe) ou si on visite la tour de Pise, ça aide ! sinon j'te dis pas les dérapages, les pertes de temps... ce serait se retrouver sur la voie des (b)erges....
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 17:37 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

roucoule a écrit:
Lisa a écrit:

pourquoi ce mot "avouer" et pas "confier" ?

pourquoi ?
"avouer" une bisexualité revient à la considèrer comme une "faute" et donc renvoie à la morale et y a plus qu'un pas pour arriver à la religion......
"confier" une bissexualité revient à partager un secret, mais une fois encore ça renvoie à un truc dont il ne serait pas de bon ton d'afficher.....

qu'est-ce qu'on pourrait trouver comme mot ?
"parler de sa bissexualité ?"
"évoquer" sa bissexualité ?

on est prisonnier des mots, ils trahissent tant de choses dont nous ne sommes pas responsables tant que ça, jusqu'à ce qu'un fâcheux ou une fâcheuse vienne foutre le doigt dessus........

C'est clair, les mots, y sont super importants, confier et parler sont les plus appropriés à mon sens parce qu'avouer sous-entend déjà une faute, d'ailleurs tu l'as dit

Lisa a écrit:
Je crois vraiment que l'homosexualité tient plutôt de la raisonnance de la représentation de l'autre sexe sur un narcissisme exacerbé, pas taper merci !

Pas pour toutes et je dirais aussi le contraire. Quelqu'un enfin quelqu'une de très complexée et introvertie peut être attirée par cet autre même sexe pour combler ses manques.

Je parle pour ce qui se passe autour de moi. Perso, je suis toujours pas attirée par les femmes et pourtant dès fois je me dis que si je vivais ça au moins une fois, avec trois verres dans le nez mais à condition que je me rappelle de tout Mr. Green , ben je me sentirais plus riche sexuellement, plus complète


je peux fournir les bières et la mémoire....... je peux apporter la richesse aussi.......

nan mais c'est son regard qui m'a fait craquer pi sa frange et ses sourcils !

_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mar 28 Sep 2010 - 22:45 Répondre en citant  
Message
  Helyott
Invité


Hors ligne




Lisa a écrit:
Helyott a écrit:
Sur un forum j'ai rencontré une personne avec qui j'ai beaucoup discuté et qui au final m'avait avoué sa bisexualité.
Il m'a dit une chose : Quand j'aime quelqu'un je ne regarde pas son sexe.
Je pense qu'en l'espèce il n'y a rien d'autre à dire.....
Le désir ne s'explique pas. Son absence pour le sexe opposé non plus.....


pourquoi ce mot "avouer" et pas "confier" ?

pourquoi ?
"avouer" une bisexualité revient à la considèrer comme une "faute" et donc renvoie à la morale et y a plus qu'un pas pour arriver à la religion......
"confier" une bissexualité revient à partager un secret, mais une fois encore ça renvoie à un truc dont il ne serait pas de bon ton d'afficher.....

qu'est-ce qu'on pourrait trouver comme mot ?
"parler de sa bissexualité ?"
"évoquer" sa bissexualité ?

on est prisonnier des mots, ils trahissent tant de choses dont nous ne sommes pas responsables tant que ça, jusqu'à ce qu'un fâcheux ou une fâcheuse vienne foutre le doigt dessus........

Je ne regarde pas non plus le sexe de qui m'attire (j'ai pas dit "aime" d'exprès....) et je me débrouille ensuite avec ce sexe qu'il soit mien ou pas, il fini toujours par me lasser.....
fin de l'apparté......
En tous cas je ne partage pas l'analyse du jeanguislain sur le fait que les homosexuels auraient des familles non conformes.
Je suis persuadée que l'homosexualité se joue dès l'enfance, dans la représentation que se fait l'enfant de l'homme (du père donc) et de la femme (la mère donc) cette représentation peut très bien se trouver modifiée par sa propre perception y compris sur un shéma parental tout à fait ordinaire.
On crache sur Freud, bin moi je continue à être de ceux qui adhèrent à ses théories et surtout celle de l'oeudipe.

Des enfants élevés par des couples homoparentaux ne deviennent pas forcément homo.
Ils savent trouver comment jouer l'oeudipe avec un proche de la famille ou un oncle ou une tante.

Je crois vraiment que l'homosexualité tient plutôt de la raisonnance de la représentation de l'autre sexe sur un narcissisme exacerbé, pas taper merci !


Certes, mais je ne conçois pas cette sexualité comme coupable mais je sentais bien qu'il n'évoquait pas certaines choses et qu'il me cachait quelque chose.

Pour ce qui est de Freud pour ma part je vais te dire que si c'était cela ce serait si simple..... Or je connais des gens qui n'ont pas une sexualité standard et qui pourtant ont bien fait leur oedipe et n'ont pas une mère possessive.....

Et au final, la vision de freud revient il me semble à dire qu'on est homosexuel parce qu'il y a quelque chose qui ne s'est pas déroulé normalement. Selon moi la sexualité n'est pas normale chacun à la sienne, il y a ceux qui aiment lécher les pieds et d'autres qui aiment se faire martyriser.... Bref tous les goûts sont dans la nature et l'homosexualité en est un...
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mer 29 Sep 2010 - 07:13 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

Helyott a écrit:
Lisa a écrit:
Helyott a écrit:
Sur un forum j'ai rencontré une personne avec qui j'ai beaucoup discuté et qui au final m'avait avoué sa bisexualité.
Il m'a dit une chose : Quand j'aime quelqu'un je ne regarde pas son sexe.
Je pense qu'en l'espèce il n'y a rien d'autre à dire.....
Le désir ne s'explique pas. Son absence pour le sexe opposé non plus.....


pourquoi ce mot "avouer" et pas "confier" ?

pourquoi ?
"avouer" une bisexualité revient à la considèrer comme une "faute" et donc renvoie à la morale et y a plus qu'un pas pour arriver à la religion......
"confier" une bissexualité revient à partager un secret, mais une fois encore ça renvoie à un truc dont il ne serait pas de bon ton d'afficher.....

qu'est-ce qu'on pourrait trouver comme mot ?
"parler de sa bissexualité ?"
"évoquer" sa bissexualité ?

on est prisonnier des mots, ils trahissent tant de choses dont nous ne sommes pas responsables tant que ça, jusqu'à ce qu'un fâcheux ou une fâcheuse vienne foutre le doigt dessus........

Je ne regarde pas non plus le sexe de qui m'attire (j'ai pas dit "aime" d'exprès....) et je me débrouille ensuite avec ce sexe qu'il soit mien ou pas, il fini toujours par me lasser.....
fin de l'apparté......
En tous cas je ne partage pas l'analyse du jeanguislain sur le fait que les homosexuels auraient des familles non conformes.
Je suis persuadée que l'homosexualité se joue dès l'enfance, dans la représentation que se fait l'enfant de l'homme (du père donc) et de la femme (la mère donc) cette représentation peut très bien se trouver modifiée par sa propre perception y compris sur un shéma parental tout à fait ordinaire.
On crache sur Freud, bin moi je continue à être de ceux qui adhèrent à ses théories et surtout celle de l'oeudipe.

Des enfants élevés par des couples homoparentaux ne deviennent pas forcément homo.
Ils savent trouver comment jouer l'oeudipe avec un proche de la famille ou un oncle ou une tante.

Je crois vraiment que l'homosexualité tient plutôt de la raisonnance de la représentation de l'autre sexe sur un narcissisme exacerbé, pas taper merci !


Certes, mais je ne conçois pas cette sexualité comme coupable mais je sentais bien qu'il n'évoquait pas certaines choses et qu'il me cachait quelque chose.

Pour ce qui est de Freud pour ma part je vais te dire que si c'était cela ce serait si simple..... Or je connais des gens qui n'ont pas une sexualité standard et qui pourtant ont bien fait leur oedipe et n'ont pas une mère possessive.....

Et au final, la vision de freud revient il me semble à dire qu'on est homosexuel parce qu'il y a quelque chose qui ne s'est pas déroulé normalement. Selon moi la sexualité n'est pas normale chacun à la sienne, il y a ceux qui aiment lécher les pieds et d'autres qui aiment se faire martyriser.... Bref tous les goûts sont dans la nature et l'homosexualité en est un...


Quand tu dis qu'ils ont "bien fait leur oeudipe" c'est une affirmation qui n'émane pas des oeudipiens en question, si ?
Seul et encore pas toujours, la personne concernée peut évaluer la manière dont il a passé les stades du développement de l'enfance, nan ?
On est touss si particuliers, que comme tu dis y a autant de sexualités que de personnalités, je crois.

Après y a les influences qui viennent de l'extérieur et le fait qu'on est des animaux et que l'animal se doit (c'est génétiquement imprimé) d'assurer la survie de la race, du coup l'hétérosexualité seule peut assurer cette fonction de reproduction.....

Je crois que l'homosexualité avec la particularité masculine du déplacement de l'objet du désir (je vas pas vous faire un dessin hein) est latente chez tous les mâles, puisqu'elle se fait jour au stade oeudipien justement, cette position homosexuelle, y les mâles clairs avec ça et qui sont pas légion, pi y a les homo refoulés, vous savez ces primates qui pour n oui pour un non gueulent "pd va ! " ou encore hurlent "didon chuis pas pd moi" ouais, on en rencontre aussi plein sur le ouéb de ces primates là.......... Cool
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Mer 29 Sep 2010 - 20:06 Répondre en citant  
Message
  Helyott
Invité


Hors ligne




Pour ma part je ne crois ni en freud ni en dieu. :p.
Et puis le débat de savoir si malgré les dénégations la théorie freudienne de l'inconscient est fondée, le psy n'a aucun pouvoir psychique et par conséquent personne ne peut affirmer de manière complètement certaine en quoi consiste la psychée humaine donc ce débat est vain.
Si une personne me dit que l'inconscient humain est structuré de telle manière et se développe de telle manière je lui demanderai sans le moindre doute comment il sait cela.
L'inconscient par définition est l'inconscient.
Et je ne vois pas comment on peut affirmer le connaître sans le moindre doute.
Je ne vois pas comment on peut prétendre à son universalité.
Dans le meilleurs des cas l'inconscient décrit par freud est son propre inconscient conscientisé.
C'est l'inconscient d'un homme, d'un siècle passé, autrichien et qui semble t'il haissait son père et qui était sacrément machiste

Ceci dit je joue la provocation.....
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Jeu 30 Sep 2010 - 09:01 Répondre en citant  
Message
  L'Isa
Nietzsche ta mère !


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 44 364
situation virtuelle: Moi aussi j'ai un booooo chapeau ! pfff !
Féminin Taureau (20avr-20mai)
grade: fée railleuse de Vaujours

certes, on peut juste mettre en parallèle l'universalité des signes du stade oeudipien chez l'enfant avec la théorie de sigmund, pour ne citer que ce stade..........
Il n'est pas non plus question de donner une vérité absolue vu que tout ce qui touche au psychisme est par définition relatif, très relatif même, nan ?
_________________
"Et si le bobo enrichi était plus nocif que l'uranium appauvri ?"
MSN Skype
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Jeu 30 Sep 2010 - 18:02 Répondre en citant  
Message
  Helyott
Invité


Hors ligne




relatif et subjectif.
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Jeu 30 Sep 2010 - 20:16 Répondre en citant  
Message
  Alligator 427
Invité


Hors ligne




le savoir relatif et subjectif, c'est du Werber, non?
...Oui je sors,ok Mr. Green

Pour en revenir à l'emotion sexuelle sans distinction de sexe un poil( j'ai pas dit à poil, restons zen) plussérieusement.
Comme tout shoot hormonal passionnel, ça ne passe pas par le conscient au moment fatidique de l'attraction pour l'autre.
Mais c'est jamais innocent de choisir une fille ou un gars
Y'a evidement les histoires de modes et de postures( qui jouent pas fatalement dans le sens de la promotion de l'hétérosexualité, bien que souvent)
Mais aussi le type de partage que l'on recherche et les envies techniques qui s'y ratachent qui jouent
Dire qu'un individu n'est pas sexué et que le désir va vers un individu avant tout, d'accord, mais une composante sexuée fais partie de cet individu et on l'intégre dans l'acceptation globale de cet autre comme partenaire sexuel et/ou affectif!

Que ce ne soit pas une composante déterminante de prime abord, certe mais c'en est une majeure et non minimisable il me semble, non,
la gay-attitude ou de l'homosexualité
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:48  
Message
  Contenu Sponsorisé




Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le-grand-fouillis.org Index du Forum » Psychologie sans prétention à l'usage de ceux qui ont le sens de l'observation...

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Macinscott 2 by Scott Stubblefield